La fin d'un chantage lamentable

©Nima Ferdowsi

Bientôt la fin d'une interminable saga? Les Vingt-sept ont levé hier soir à Bruxelles le dernier obstacle majeur empêchant l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. D'ici un à deux mois, l'Union européenne sera donc dotée d'une architecture rénovée, censée améliorer son fonctionnement et lui procurer davantage de visibilité sur la scène internationale. Après des années de chantier institutionnel et d'élargissement, la voie est ouverte pour que l'UE pèse davantage sur les événements mondiaux et défende mieux ses intérêts.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés