Publicité
Publicité

La Grèce l'a échappé belle

Il s’en est fallu de peu. Il y a à peine quinze jours, on s’interrogeait encore sur la façon dont la Grèce parviendrait à refinancer la partie de sa dette publique arrivant à échéance en juillet. L’éventualité d’un défaut de paiement gagnait du terrain au fil du temps.