Publicité
Publicité

La moins mauvaise des solutions

C’est cette semaine que la Chambre devrait se prononcer en séance plénière sur une proposition de loi imposant un quota d’un tiers de femmes dans les conseils d’administration des entreprises publiques et des sociétés cotées.