Publicité
Publicité

La patience plutôt que l'urgence

La Belgique, comme ses partenaires européens, a dû constituer des réserves en produits pétroliers de 90 jours. Des stocks qui doivent permettre de vivre un temps en autarcie en cas de crise internationale.