La Poste : la grève de trop

©Nima Ferdowsi

Les consultations populaires sont à la mode, semble-t-il. Pendant que 5.000 signatures arrivaient sur la table du ministre des Finances pour protester contre une hausse de la fiscalité de l’épargne en Belgique, les syndicats français récoltaient 2 millions de «votes» contre la privatisation de La Poste française.

Bruxelles (L'Echo) - Mais à La Poste belge, pour ne pas dire francophone comme chaque fois, on ne tente pas de séduire l’opinion: on la prend en otage. Bravant le mot d’ordre (officiel du moins) de la CGSP, qui était de suspendre le mouvement de grève suite à la bonne volonté montrée par la direction (le gel du dossier «facteurs de quartier»), les centres de tri de Bruxelles X et de Charleroi X ont à nouveau débrayé hier, entraînant à leur suite quatre bureaux liégeois et des perturbations de la distribution du courrier dans tout le sud du pays.

Que chacun balaie devant sa porte: quand la direction s’est rendu compte que seuls 10 à 15 % des employés de plus de 57 ans étaient tentés de devenir «facteur de quartier», c’est-à-dire à temps partiel et avec un statut plus précaire, elle a enclenché la vitesse supérieure. Et ce forcing a naturellement eu le don de cabrer des employés déjà apeurés par des années de réforme à marche forcée.

Mais puisque la direction tendait la main à une reprise des négociations, était-ce bien nécessaire de bloquer toute la production? D’une arme de dissuasion dont personne ne conteste la légitimité, la CSC et la CGSLB ont fait de la grève une arme de destruction gratuite.

C’est un peu dommage, et même le président du PS, allié naturel des syndicats, a souligné l’importance de reprendre un dialogue constructif.

Les agriculteurs, les postiers, les pilotes… Le pire, c’est qu’on n’est qu’au début d’une vague de contestation sociale suite à la crise. Raison de plus, peut-être, pour que chacun mette un peu d’eau dans son vin.

par Jean-Yves Klein
Journaliste Entreprises

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés