La stratégie et le pouvoir

Clap de fin pour Isabelle Kocher chez Engie.

"Notre principale préoccupation est d’accélérer la transformation du groupe et de rendre plus lisibles ses effets". Cette petite phrase prononcée le 11 décembre par Jean-Pierre Clamadieu dans une interview au quotidien Les Echos prend aujourd’hui tout son sens.

Engie et son Board ont décidé qu’ils ne renouvelleraient pas leur confiance à leur DG. Exit Isabelle Kocher. C’est une tragédie grecque qui se termine à la tête de l’énergéticien, à lire les coulisses d’un départ annoncé entre tensions au sein du top management, interventionnisme de la garde rapprochée d’Emmanuel Macron pour l’État français actionnaire et petits coups bas.

Ces luttes d’ego et de pouvoir auront, tous les observateurs le confirment, rendu illisible la transformation industrielle complexe qu’Isabelle Kocher devait personnifier. Illisible, c’est le mot.

Pour mener une stratégie à bien, un dirigeant ou une dirigeante doit soigner les relations avec ses actionnaires et être capable de bien s’entourer. C’est précisément ce qu’on reprochait à l’ex-patronne: de ne pas l’avoir fait.

Kocher partie, Engie va-t-il changer de cap ? La question nous concerne en premier lieu.

Mais ces faiblesses ne doivent pas cacher le fond. Croit-on, finalement, chez Engie, au cap qui a été fixé par Isabelle Kocher? Kocher partie, Paris va-t-il confirmer son ambition bas carbone? Ou bien va-t-il river ses yeux sur un cours de Bourse qui croît moins que chez d’autres géants du secteur? Voire pire, va-t-il se laisser tenter par les gains rapides d’un dépeçage?

Toutes ces questions devront rapidement obtenir des réponses. Et nous, petits Belges, devront être particulièrement attentifs.

Pourquoi? Car le nucléaire belge, sur la question de sa prolongation et sur celle des provisions, est un dossier explosif. Avec des énormes enjeux pour le contribuable belge comme pour le groupe.

Et on se dit, une nouvelle fois, qu’on aimerait compter sur un gouvernement qui - à défaut d’avoir une vision - pourrait au minimum avoir du répondant.         

Lire également

Echo Connect