La zone euro sur ses deux jambes?

L’Europe dispose enfin de cet embryon de gouvernement économique qui lui a tant fait défaut à l’occasion de la crise grecque.

En s’accordant sur une nouvelle discipline budgétaire et sur la création d’un filet de sécurité permanent pour les pays de l’Union économique et monétaire qui seraient en grande difficulté, les dirigeants européens n’ont pas seulement procédé à la plus grande réforme de la zone euro depuis sa création. Ils ont sans doute doté l’UEM de cette fameuse jambe économique que Jacques Delors avait appelé de ses vœux dès le lancement du chantier de la monnaie unique.

Les délais qui ont été nécessaires pour réaliser cet aggiornamento sont étonnamment modestes: le sauvetage de la Grèce ne date que de début mai. Même si plusieurs textes doivent encore être formellement adoptés, y compris par le Parlement européen, il aura fallu finalement moins de six mois aux Vingt-sept pour passer des mécanismes d’urgence à des réformes structurelles. Si l’on se souvient des interminables négociations qui avaient précédé l’adoption du Pacte de stabilité en 1996, puis sa - désastreuse - refonte en 2005, c’est très court pour une réforme de cette ampleur.

Le dispositif n’est pas parfait. Il comporte sans doute encore des faiblesses et promet quelques belles empoignades quand le couperet des sanctions menacera de tomber. Les formes pour y arriver ont été un peu bousculées, avec le coup de force franco-allemand de Deauville.  Mais le constat est là: le pilotage de la zone euro va s’améliorer considérablement. Certains gouvernements peuvent s’attendre à des rappels à l’ordre beaucoup plus fermes. Et pas seulement à propos de leurs politiques budgétaires. Les injonctions pourront également porter sur les grands déséquilibres macro-économiques ou sur une érosion de la compétitivité. Et en dernière ligne de défense de cette nouvelle architecture, il y aura encore le Fonds européen de stabilisation financière, qui constitue, lui aussi, une véritable révolution.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés