Le Bel 20 prévoit des jours meilleurs

Journaliste

Le recul des profits de sociétés a pesé sur l’indice.

Et si la baisse des bénéfices observée dans la première partie de l’année un peu partout en Europe était le vrai coupable du coup de blues des investisseurs en janvier sur les Bourses? Les sociétés liées à l’indice Bel 20 n’ont pas fait exception à cette tendance. Plus de la moitié d’entre elles ont vu leurs résultats finaux décrocher au premier semestre, parfois même sensiblement par rapport à leur niveau de la période correspondante de 2015.

Pour justifier la débandade des cours sur les principales Bourses dans le monde au tout début de cette année – on l’avait presque oublié –, on avait pointé le recours des autorités boursières chinoises aux coupe-circuit pour enrayer la dégringolade des cours de leurs sociétés. À Bruxelles, le Bel 20 avait perdu jusqu’à 15% en une poignée de semaines.

Les résultats du Bel 20 ont été fort affectés par des éléments exceptionnels au 1er semestre.

On avait aussi accusé la chute des prix pétroliers. Mais qui parmi les consommateurs particuliers et les patrons d’entreprises s’en étaient plaints? La récente baisse des cours du brut n’a en tout cas pas empêché Wall Street d’atteindre de nouveaux sommets la semaine passée.

Puis est survenu en juin le choix des Britanniques de se distancer de l’Union européenne. Il est vrai qu’il n’a pas manqué de déstabiliser les investisseurs. Mais assez rapidement, ceux-ci ont repris leurs esprits. Et les marchés sont repartis à la hausse. La plupart des indices européens, y compris le Stoxx 600 et le Bel 20, ont à ce jour entièrement effacé leurs pertes post-Brexit.

Il reste que ces indices accusent par contre toujours un bilan négatif depuis le début de cette année. Le Bel 20 et le Stoxx 600 cèdent encore entre 4 et 5%. L’évolution défavorable des bénéfices est en réalité la principale cause. Avec un repli moyen de 30% des sociétés liées à l’indice Bel 20, le bilan de cet indice aurait pu être plus lourd. Mais voilà, les Bourses ont cette manie d’anticiper. Et l’on peut penser que le Bel 20 prévoit déjà des jours à venir meilleurs pour les résultats. Des résultats qui ont été fort affectés ces derniers mois par des éléments exceptionnels non récurrents.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés