Le dollar au secours du Bel 20

Journaliste

Les résultats des entreprises belges.

Certes, elle ne sera pas la plus décevante. Mais pas non plus la meilleure. Loin s’en faut! La saison des annonces de résultats 2014 pour les sociétés cotées à la Bourse de Bruxelles laissera, sauf miracle de dernière minute, un goût de trop peu. Près de 60% des sociétés constitutives de l’indice Bel 20 , qui ont donné des indications sur l’évolution de leurs résultats en 2014, ont vu leurs profits nets reculer. Umicore, Telenet, Cofinimmo, Befimmo, Ageas et Solvay sont quelques-unes à s’inscrire dans ce registre.

AB InBev sauvera une fois encore les apparences. Le brasseur, qui publie ses comptes en dollar, a signé une belle croissance bénéficiaire de 11,7%. Dopé par la remontée du dollar, ce pourcentage bondit à 28,6% à 7,7 milliards si l’on convertit les chiffres annoncés hier en euro!

Après avoir relevé son dividende de 21% l’an passé, AB InBev décide une nouvelle fois de l’augmenter. Et cette fois de 46%!

Autre géant du Bel 20, GDF Suez contribuera aussi à sauver la saison actuelle des annonces. Propriétaire d’Electrabel, l’énergéticien français, qui avait réalisé une perte nette proche de 10 milliards en 2013, est cette fois revenu dans le vert. Avec un profit de 2,4 milliards d’euros, juste devant KBC qui, avec 1,7 milliard, s’installe sur la 3e marche du podium des plus gros contributeurs de l’indice bruxellois.

Élément rassurant: à de rares exceptions près, les chiffres d’affaires ont plutôt bien résisté. Leur croissance s’est même accélérée au cours des 3 derniers mois de 2014, comme chez Solvay et AB InBev. Sans doute, le recul de l’euro face aux principales devises au monde et la baisse des prix pétroliers commencent à produire leurs premiers effets.

Enfin, signe de la confiance des entreprises à l’égard de l’évolution de leurs affaires dans les mois à venir, certains dividendes ont été augmentés. Sur ce plan, c’est encore AB InBev qui se distingue le plus. Après l’avoir déjà relevé de 21% l’an passé, il l’a encore augmenté de 46%! Bien que dans des proportions moindres, d’autres ont effectué un effort similaire. Comme Ageas et Solvay, ou KBC, qui renoue avec la distribution. Comme prévu, GDF Suez l’a réduit. Belgacom, qui publie ses résultats aujourd’hui, confirmera aller dans ce sens.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés