Publicité

Le mal japonais nous guette

L’affaiblissement de la reprise économique relance plus que jamais les stratégies d’investissement défensives. Les capitaux se réfugient massivement sur les actifs réputés "sûrs".

À ce petit jeu, les emprunts d’État drainent une grande partie des liquidités. La demande pour les papiers souverains est à ce point vive que leurs rendements à long terme continuent inexorablement de plonger.

Rendez-vous compte, l’Allemagne peut désormais emprunter à 10 ans à un taux riquiqui de 2,18 %. En Belgique, le loyer de l’argent pour les autorités publiques s’élève à 2,9 %. Compte tenu de l’inflation belge (2,6 %), il est presque plus intéressant d’emprunter que d’investir.

Pour mémoire, au plus fort des craintes de défaut de paiement dans le chef des États de la périphérie européenne, le coût du crédit belge dépassait les 3,5 %.

Si les investisseurs ont gagné cette année (à fin juillet), en moyenne, 5 % avec la dette belge, on peut toutefois se demander si les obligations ne sont pas aujourd’hui surachetées?

Si l’on fait le pari, comme Joseph Stiglitz, prix Nobel d’Économie, que la récession guette à nouveau le Vieux continent, les taux peuvent encore descendre.

Mais, dans le cas inverse, les investisseurs obligataires ne sont pas à l’abri d’une correction.

Pour l’heure, les opérateurs semblent considérer que les gouvernements, les entreprises et les particuliers n’ont pas d’autres alternatives que de réduire leurs dépenses pour atténuer leur endettement.

Ce qui laisse peu de place à une relance économique à moyen terme et plaide pour des taux durablement très bas, voire un scénario à la japonaise. Une hypothèse qu’accrédite justement la vigueur du yen qui est l’actif le plus performant de l’année (+26 % face à l’euro).

Les investisseurs, et notamment les hedge funds, estiment qu’il vaut mieux financer les opérations de portage en euro plutôt qu’en yen, alors que le Japon est pourtant enlisé dans une politique de taux virtuellement nuls depuis septembre 1995.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés