Publicité
Publicité

Le régime des voitures de société doit encore gagner en souplesse

Tous les jours, jamais, parfois? La fréquence d'utilisation d'une voiture (de société) est propre à chacun. Pourtant, la composante mobilité des packages salariaux tient peu compte de cela. Pourquoi ne pas envisager une approche plus créative pour les voitures de société, centrée sur les besoins réels de l'employé?