Les germes de la dérive

Le choix controversé d’Ursula von der Leyen

La Commission von der Leyen n’est pas encore confirmée mais elle porte déjà le germe d’une très mauvaise polémique. Un de ses vice-présidents, le Grec Margaritis Schinas, se voit coiffé d’une casquette interpellante: la Protection de notre mode de vie européen.

Ce pourrait être une sorte de prolongation bénigne de "l’Europe qui protège", chère à Jean-Claude Juncker, dès lors qu’il s’agissait de coordonner les politiques en matière d’emploi, d’éducation et de sécurité. Mais protéger "notre mode de vie" comprend aussi, pour la prochaine Commission, la politique migratoire. Quel que soit le sens que la présidente-élue veuille donner à ce lien, il est impossible de ne pas y voir un glissement sémantique inédit.

Parler de "notre mode de vie", c’est d’abord laisser chacun se perdre dans les limbes de ce que cette notion peut recouvrir. Faire croire, d’une part, qu’il existerait une manière d’être et de penser commune à tous les Européens, et d’autre part, qu’elle aurait vocation à être figée – protégée.

Lier cette notion bancale à la migration, c’est prendre le risque d’institutionnaliser l’opposition venimeuse entre "eux" et "nous".

Pire: lier cette notion bancale à la migration, c’est prendre le risque d’institutionnaliser l’opposition venimeuse entre "eux" et "nous" en laissant entendre que la migration serait par défaut à ranger au rang des menaces. Von der Leyen s’en défend bien sûr, soulignant que le mode de vie en question s’attache à la dignité de chaque être humain. Mais sans doute les courants identitaires n’auraient-ils pas tort de reconnaître dans le choix des mots une concession qui leur est faite.

Faut-il le rappeler, la présidente de la prochaine Commission a été mal élue: boudée par des membres des familles politiques de sa majorité, elle n’a dû sa courte majorité qu’au concours de députés nationalistes. Le mal peut-il être réparé? Il faudrait pour cela un signal clair du Parlement européen: pour von der Leyen, mais contre les germes de la dérive.

Lire également

Echo Connect