Les gros soucis de Wall Street

Journaliste

Les actions technos pas les seules à être délaissées

Les valeurs technologiques, vraiment le principal casse-tête ces jours-ci des marchés boursiers?

Incontestablement, les facteurs défavorables justifiant le retrait des investisseurs de ces segments des Bourses, en particulier aux Etats-Unis, s’accumulent. Donald Trump reproche au spécialiste du commerce en ligne, Amazon, de renâcler à payer plus d’impôts. Facebook néglige à protéger les données de ses abonnés. Intel  est sur le point d’être lâché par Apple  pour ses Mac. Ou encore le constructeur automobile Tesla  suscite des craintes de plus en plus fortes de crise de liquidité.

Il y a lieu de relativiser l’impact de la chute des valeurs technologiques sur les indices…

Tous ces géants de la technologie font douter les investisseurs. En cause: leurs bénéfices futurs risquent d’en prendre un coup. Si l’on sait que de l’évolution des résultats finaux des sociétés dépend celle des cours de leurs actions en Bourse, l’on saisit mieux pourquoi ce secteur fait l’objet d’intenses dégagements, qui font plier les principaux indices boursiers au monde.

Encore qu’il y a lieu de relativiser l’impact de la chute des valeurs technologiques sur ces indices. Les actions biotechs mettent davantage les indices du Nasdaq sous pression. Dans le Dow Jones du New York Stock Exchange (Nyse) , les valeurs industrielles telles que General Electric , DowDuPont, Exxon, ainsi que celles liées à la consommation comme Procter & Gamble , Walmart et Home Depot   signent les plus forts reculs depuis la fin de l’année passée. à l’inverse, des actions comme Cisco, Microsoft , Apple et même Intel se trouvent dans le peloton des hausses.

Ce que nous apprend en réalité la physionomie actuelle des indices, c’est que les investisseurs sont enclins à s’interroger plus fondamentalement sur l’évolution à venir de l’économie américaine. Des interrogations qu’alimente la publication ces dernières heures d’indicateurs manufacturiers en recul dans les principales économies dans le monde. En Chine et chez nous, en Europe. Mais aussi aux Etats-Unis.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés