Publicité
Publicité

N'est pas le roi du discount qui veut

Et de trois. C’est la troisième fois que le titre Delhaize est matraqué sur les marchés depuis le début de l’année.