Publicité
Publicité
Publicité

Quand la création devient destructrice…

Il ne faut pas être devin pour se douter que le danger, pour les librairies, est venu d’Amazon. Cette société américaine a eu la très bonne idée d’utiliser les atouts d’internet pour exploiter les " fonds de rayons " dont les magasins ne savent généralement que faire et qui encombrent leurs entrepôts.