Refinancer la sécu

Newsmanager

Un système social sous forte pression.

La crise sanitaire et économique provoquée par le coronavirus met, à l’évidence, notre système social sous forte pression à un moment où il démontre pourtant toute son utilité pour amortir le choc. Il est donc temps de réfléchir à l’adapter et à le pérenniser.

À court terme, plusieurs mesures peuvent être prises. Dans un marché du travail bouleversé, où le nombre de demandeurs d’emploi va exploser alors que les embauches vont se raréfier, le contrôle des chômeurs ou la dégressivité des allocations n’ont guère de sens. Il faut geler ces réglementations. La question d’une redistribution du temps de travail va immanquablement se poser. Celle d’une réévaluation barémique dans certains secteurs essentiels à la société aussi. Elles méritent d’être approfondies.

La solidarité, ce n’est pas juste applaudir à 20 heures sur une terrasse.

À plus long terme se pose la question du financement de notre sécurité sociale, alors que celle-ci a souvent été le parent pauvre des politiques menées par plusieurs gouvernements en Europe ces dernières années. Ses recettes (principalement les cotisations sociales) vont s’effondrer alors que les besoins et les dépenses seront en forte hausse, que ce soit pour le chômage, pour la santé et même pour les pensions (puisque le vieillissement ne s’arrête évidemment pas). Il ne suffira pas de laisser filer le déficit. Il faudra aussi refinancer structurellement. Qui oserait dire encore aujourd’hui qu’il faut économiser dans le budget de l’assurance maladie ou dans les moyens dévolus aux hôpitaux?

Un refinancement est nécessaire, ce qui n’empêche pas de le mener avec rigueur, flexibilité et efficacité. Avec intelligence aussi, par exemple en renforçant un financement alternatif basé sur les émissions de CO2. Cela impliquera aussi, ne nous leurrons pas, une hausse fiscale pour tous, à commencer par les revenus plus aisés. La solidarité, ce n’est pas juste applaudir à 20 heures sur une terrasse.

Lire également

Messages sponsorisés