Simple question de bon sens

Dans sa lutte contre les gros salaires des patrons d’entreprises publiques, le gouvernement semble être retombé les pieds sur terre en proposant de faire une exception pour les deux patrons des entreprises publiques autonomes disposant d’un actionnariat privé significatif.

En clair, une exception destinée à Belgacom et à bpost, donc à Didier Bellens et Johnny Thijs. Le projet veut cependant maintenir les salaires annuels des deux CEO dans certaines limites, maximum 860.000 euros (290.000 pour les autres top managers).

C’est sans doute le bon sens qui a parlé. Comment, en effet, limiter le salaire du patron d’une entreprise dans des proportions telles que cette rémunération serait, de facto, inférieure à celle de nombre des cadres de la société? Chez Belgacom, quelque 200 cadres supérieurs seraient concernés par cette problématique. On voit l’incohérence qu’il y aurait à se focaliser sur le salaire du CEO parce qu’il s’agit d’un personnage emblématique et connu du grand public. 

La Poste et Belgacom n’évoluent pas -n’évoluent plus- dans l’univers clos des entreprises d’État, mais au contraire dans un monde hyper-dérégulé. Que les responsables politiques le veuillent ou non, dans cet univers, il y a des règles de marché qui portent tant sur les performances de l’entreprise que sur la rémunération de leur personnel. Des règles que les actionnaires privés entendent voir respecter.

Or le "benchmark" des rémunérations n’est pas fixé dans notre seul petit pays, et encore moins dans les cabinets ministériels. Si Belgacom ne peut pas attirer les meilleurs éléments, ces derniers seront absorbés par les entreprises concurrentes. Et il ne faudrait surtout pas croire que cela serait sans conséquences pour ses résultats ou sa créativité.

Car il est de l’intérêt de l’État que les entreprises publiques autonomes continuent d’engranger de bons résultats et de tenir tête à la concurrence, toujours plus féroce. Et, bien sûr, de verser à leurs actionnaires (dont l’État au premier chef) de généreux dividendes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés