Un débat stérile

Alain Narinx

L’âge légal de la pension doit-il être relevé?

La pension est un excellent marqueur dans une campagne électorale. Rien d’étonnant donc à voir plusieurs partis s’emparer de ce thème sensible. C’est dans ce contexte qu’il faut placer la proposition de Bart De Wever de relever, à terme, l’âge légal de la pension au-delà de 67 ans en fonction de l’évolution de l’espérance de vie. De son côté, le PS, notamment, veut en revenir à 65 ans.

Ce qui compte vraiment, c’est le taux d’emploi et l’âge de départ effectif à la retraite.

En réalité, ce débat aux relents idéologiques est stérile. Les vraies interrogations sont ailleurs. Les données de base sont connues de longue date: pour financer le système dans un contexte de vieillissement de la population, les Belges doivent travailler plus longtemps. C’est effectivement une nécessité. Mais ce qui compte vraiment, ce n’est pas la barrière des 65, 67 ou 69 ans, c’est le taux d’emploi et l’âge de départ effectif à la retraite. Celui-ci était, en moyenne, de 61,7 ans pour les hommes et de 60,1 ans pour les femmes en 2017, selon l’OCDE. C’est un des niveaux les plus bas d’Europe, mais il est en progression. C’est bien ce critère qu’il faut encore améliorer, en sachant que les mesures prises ces dernières années, qui n’ont pas encore produit tous leurs effets, vont automatiquement y contribuer.

Retarder la sortie du marché du travail nécessite de réfléchir à une politique globale de l’emploi. L’âge légal de départ à la retraite n’en est qu’une variable, et pas la plus importante.

Élections 2019

Le 26 mai, la Belgique se rend aux urnes pour renouveller les parlements régionaux, fédéraux et européens. Comment va se dérouler le duel PS / N-VA? Les écologistes vont-ils intégrer le gouvernement bruxellois? Les europhobes feront-ils une poussée au Parlement européen? Notre dossier >

Ainsi, pour inciter encore les Belges à travailler plus longtemps, il faut aussi penser à des aménagements de carrière qui la rendent soutenable. Comment mieux concilier l’équilibre entre vie privée et travail? Comment éviter l’explosion des invalidités? Comment les entreprises peuvent-elles mieux intégrer les "seniors" dans leurs plans d’avenir? Quel dispositif prévoir pour les métiers pénibles, un débat que le gouvernement sortant de Charles Michel n’a pu mener à bien? Faut-il réintroduire un bonus de pension pour ceux qui prolongent leur carrière? Comment assurer une pension décente à tous, en particulier aux femmes dont les carrières sont souvent incomplètes? Faut-il généraliser le deuxième pilier? Autant de questions que le prochain gouvernement devra aborder, espérons-le, sans tabou.

Elections | Comparez les programmes

L'Echo a épluché et comparé pour vous le programme des huit principaux partis francophones pour que vous n'ayez pas à le faire. Voici l'essentiel, en 100 questions.

Lire également

Echo Connect