Publicité
Publicité

Un parti a tout à gagner à parler d'une seule voix

Après la démission de Jean-Luc Crucke, le MR gagnerait à mener un travail de positionnement approfondi. Sans action, il pourrait s'aliéner une part de son électorat.