Publicité
Publicité
chronique

Ainsi va janvier, ainsi va l’année...

Sur les marchés boursiers, il est préférable d’attendre et de voir où les rendements des obligataires américains vont s'établir.