Publicité
Publicité
interview

Antonio Casilli: "Derrière l'intelligence artificielle, il y a des humains peu rémunérés"

Non, les robots ne vont pas remplacer le travail humain. Au contraire, c’est le travail humain qui est mis au service de l’automation. Entretien avec Antonio Casilli, sociologue, enseignant et chercheur à Telecom Paris et à l’EHESS.