Publicité
Publicité
mon argent tribune

Et si on transférait l'exonération de précompte des comptes d'épargne aux bons d'État?

Ce faisant, ce serait grosso modo 1,3 milliard de précompte mobilier qui rentrerait dans les caisses de l’État. Et l’épargnant n’y perdrait rien.