Publicité
Publicité
interview

Guillaume Pitron: "La transition énergétique se fera sur base d'autres matériaux que ceux actuels"

Confrontés à l’hégémonie chinoise sur les marchés des métaux rares, les États-Unis et l’Europe s’activent à diversifier leurs approvisionnements, notamment en relançant l’activité minière sur leur sol. Mais la grande majorité des mines présentes et futures, situées dans les pays en développement, ont un coût environnemental énorme. Se pose aussi la question de la disponibilité des ressources. Un smartphone de 150 grammes pèse 182 kilos de matière à extraire. Une puce électronique de 2 grammes, 32 kilos. Actuellement, les besoins d’un Européen nécessitent l’extraction de 20 tonnes de matière par an. Dix milliards de tonnes de métaux divers sont extraites chaque année, soit 2.500 tours Eiffel par jour. Et les besoins sont exponentiels. D’ici 30 ans, nous aurons extrait de l’écorce terrestre plus de minerais qu’en 70.000 ans.