Publicité
Publicité
tribune

La future ordonnance bruxelloise sur les taxis s'apparente déjà à un château de cartes...

Le projet de réforme ne tient pas la route juridiquement, notamment sous l'angle du respect du droit de la concurrence et des libertés fondamentales.