chronique

Le "tu" tue, perso et au boulot

ex-CEO Moutarderie Bister L’Impériale

Au boulot comme en famille, les "reproches" peuvent être l’occasion de remettre un cadre constructif autour de la relation.

Un chef d’entreprise que je coache en ce moment se demande s’il est trop laxiste avec ses collaborateurs. En réfléchissant ensemble sur ce sujet, nous réalisons qu’au boulot comme en famille, les "reproches" peuvent être l’occasion de remettre un cadre constructif autour de la relation.

En discutant du comportement d’un travailleur, d’un enfant ou d’un conjoint, nous devons éviter le "tu" qui tue, pour parler en "je", afin d’exprimer un ressenti personnel, d’éviter les jugements sur la personne, les "avec toi, c’est toujours comme ça" et les "on ne peut jamais compter sur toi", généralisateurs et destructeurs.

Voici notre entrepreneur, appelons le Marc (fictif), qui arrive au boulot et apprend que son électricien a "plié" la camionnette en rentrant la veille. Coup de sang, énervement, bouffée de stress concernant le montant des dégâts : tout se met en place pour générer une grosse colère dévastatrice… C’est le moment de prendre du recul, de se demander si ce sera encore important dans 5 ans, idéalement de dormir une nuit avant de réagir.  Si Marc reste branché sur le mode conflit ou déception, la discussion se passera dans une énergie négative, avec d’énormes probabilités de dérapages incontrôlés. Ce serait exactement pareil avec un enfant qui a fait une grosse bêtise ou un conjoint en désaccord.

Un échange de points de vue s’impose dans les jours qui suivent l’incident, juste le temps de se calmer et de préparer l’entrevue, en face à face et sans aucun tiers dans la pièce.  Marc peut mettre des mots sur son ressenti, ses émotions en tant que manager ("je suis inquiet/déçu/en colère car… ") et exposer les faits et leurs conséquences, dans le calme.

Si l’électricien valide cette analyse, Marc lui demande d’inventer un plan d’actions afin d’éviter que cela se reproduise, et il obtient ensuite un engagement écrit à respecter ce plan.  

Si notre électricien reste fermé, en mode bras croisés, c’est qu’il y a des éléments inconnus ou cachés. Marc pratique alors l’écoute active, avec un visage ouvert, en promettant d’entendre vraiment, positivement et calmement ce que l’autre va expliquer. C’est le moment de montrer son empathie, de se mettre dans la peau de l’autre pour écouter et comprendre ce qu’il vit, sans chercher à répondre systématiquement à ses arguments. Ici aussi, la technique est idéale en famille, mais en exprimant son ressenti en tant que père ou conjoint, avant de se montrer pleinement à l’écoute du vécu de l’autre.

Car un travailleur attend de son boss de se sentir apprécié, compétent, soutenu et autonome dans sa part du boulot.

Chaque collaborateur apprécie que son supérieur se préoccupe de ses opinions et de son bien-être, lui donne l’occasion d’être enthousiaste et inspirant au travail, lui confie des responsabilités claires, adaptées à ses valeurs et à ses objectifs.

Ceci permet à Marc de conclure sur une note positive en valorisant la qualité de la relation : "je trouve ton travail bien fait, j’ai confiance en toi,…"  Car un travailleur attend de son boss de se sentir apprécié, compétent, soutenu et autonome dans sa part du boulot. Tout comme il est important de rappeler à ses enfants ou à son conjoint combien on tient à la relation qu’on entretient avec eux.

L’engueulade potentielle se transforme ainsi en dialogue, permettant de progresser, d’éclaircir les instructions et d’aller chercher les ressources des collaborateurs (qui connaissent le terrain) pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise et la motivation générale.

Marc, en résumé, sois positif, à l’écoute, tout en restant toi-même : quelle élégance !

Un manager bien dans ses bottes, dont le boulot est aligné avec ses valeurs, fournit des repères tangibles à son personnel : ferme avec les faits et les objectifs, il se montre souriant, constructif, valorisant et bienveillant avec les gens.  Marc, en résumé, sois positif, à l’écoute, tout en restant toi-même : quelle élégance !

Lire également

Messages sponsorisés