Publicité
Publicité
chronique

Les robots ne vont pas résoudre la crise des métiers en pénurie. Pour l’instant.

Anticiper les besoins à venir en matière de main d’œuvre ne peut se concevoir aujourd'hui qu'en tenant compte des progrès de la robotique couplés aux avancées vertigineuses dans le domaine de l’IA.