Publicité
Publicité

Luc de Brabandere: "Il faut protéger les mots comme on protège les espèces"

Luc de Brabandere invite à protéger les mots, à en inventer de nouveaux mais aussi à se méfier d'eux. " J’aime la phrase de Camus : Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ", dit celui qui vient de publier deux livres.