tribune

Opinion | La créativité numérique, une nouvelle source d’énergie en Wallonie?

La journée mondiale de la créativité et de l’innovation du 21 avril prochain doit être l’occasion de brandir la créativité numérique comme un enjeu majeur en Wallonie, qui regorge de talents en la matière.

Aujourd’hui, imaginer le monde sans les apports du numérique, c’est comme imaginer un monde sans électricité. Streaming, réseaux sociaux, mondes immersifs, intelligences artificielles génératives ont radicalement bouleversé nos façons de communiquer, de nous informer, d’apprendre et de nous divertir.

Ce nouvel environnement a permis l’éclosion d’une dynamique transformative, à savoir la créativité numérique. Cette étincelle qui sublime les apports technologiques en bénéfices humains pour tous: en nouvelles entreprises, et en nouvelles expériences.

Publicité

C’est cette créativité numérique qui fait de notre économie numérique wallonne un écosystème effervescent, constitué d’une myriade de talents créatifs et d’entreprises qui s’animent tels protons et électrons autour d’innombrables événements, réseaux et lieux de stimulation.

Mais au fond: qu’est-ce que la créativité numérique?

La créativité numérique, c’est aussi une culture de l’innovation qui ouvre la société à de nouveaux apprentissages et développements de services, de nouvelles perspectives, de nouveaux process et de nouveaux débouchés de marchés qui boostent la compétitivité.

Ce sont des savoir-faire qui, par le dialogue constant avec les technologies émergentes, sont générateurs d’entreprises, de contenus multimédias, d’expériences interactives, de créations musicales et audiovisuelles, de jeux vidéo, d’applications mobiles, de sites web, de design graphique... et bien plus encore, car notre champ de la communication et des divertissements est en constante expansion.

Des savoir-faire qui ont profondément changé notre quotidien, sans qu’on s’en aperçoive.

État d'esprit collaboratif

La créativité numérique, c’est aussi une culture de l’innovation qui ouvre la société à de nouveaux apprentissages et développements de services, de nouvelles perspectives, de nouveaux process et de nouveaux débouchés de marchés qui boostent la compétitivité. En s’appuyant sur tous les outils du présent pour tracer des voies d’avenir.

La créativité numérique, c’est enfin un état d'esprit voué à l’échange, au partage et à la collaboration. C’est ce fameux "network effect": l’effet vertueux de réseaux qui se nourrissent de rencontres et de sérendipité, dont la force et la valeur s'accroissent à mesure qu’ils se multiplient. Une manière de voir le monde sous l'angle des opportunités et des réponses, plutôt que par l'angle des problèmes insolubles.

Notre conviction, c’est que la créativité numérique est plus que cela encore. C’est aussi et surtout, une nouvelle source d’énergie.

La créativité numérique est un gisement d’énergie et de valeur sous-estimé, une source de profit pour le développement et l’attractivité de notre territoire.

Capable d’irriguer les secteurs de la formation, de la logistique, de la mobilité, de l’aéronautique, de l’agriculture, de l’industrie manufacturière, les institutions aussi, pour un renouveau démocratique grâce aux "civic tech".

La créativité numérique est un gisement d’énergie et de valeur sous-estimé, une source de profit pour le développement et l’attractivité de notre territoire mis au défi des enjeux de réindustrialisation, de souveraineté et de compétitivité internationale.

“Where there’s a will there’s a way”... Cette journée mondiale de la créativité et de l’innovation décrétée par l’Unesco le 21 avril prochain est l’occasion de brandir la créativité numérique comme un enjeu qui doit devenir l’affaire de toutes et tous en Wallonie, acteurs privés comme institutionnels, car elle doit être au profit de tous.

C'est dans cette perspective qu'a été lancé wake!*, tel un élan commun, un mouvement pour valoriser le numérique comme un précieux gisement entrepreneurial, et les industries culturelles et créatives comme un nouveau pilier économique territorial. Toujours plus en veille et en éveil dans un monde en perpétuel mouvement, ce label se veut un acteur du changement durable et responsable.

*wake! by Digital Wallonia est le label de la communauté créative numérique de Wallonie lancé par KIKK, acteur référent de la stratégie numérique Digital Wallonia pour le secteur wallon des industries culturelles et créatives (ICC).

Liste des signataires:

Alexandra Gérard (Stereopsia) 

Alice Benoit (Amplo) 

Alice Gorissen (Dreamwall) 

Amélie Jennequin (Quai10) 

Anthony Simonofski (Université de Namur) 

Arnaud Meulemeester (Dirty Monitor) 

Arthur Tahon (Kingsize Studio) 

Aurélie Couvreur (MIC Belgique) 

Bérengère Fally (Technocité) 

Chloé Boels (Stream'Her) 

Clémence Martin (CLICK) 

Coralie Doyen (Wallifornia MusicTech) 

Corinne Boulangier (RTBF) 

Damien Van Achter (team.davanac) 

David Schmitz (Logion network) 

Delphine Jenart (KIKK) 

Denys Bornauw (Walchain) 

Diana Borcescu (inMersiv Technologies) 

Didier Toussaint (Neurooo.com) 

Ekin Bal (Arts&Publics) 

Emilie Derville (Studio Derville) 

Emmanuel Di Martino (OKUS Lab) 

François Genette (The Flying Fish) 

Geraldine Bueken (XR4heritage)

Gérôme Vanherf (La Grand Poste/Wallifornia) 

Gilles Bazelaire (KIKK) 

Harold Kinet (WalChain et BE Blockchain) 

Héloïse Devaux (La Grand Poste) 

Jacques Remacle (Arts&Publics) 

Jean Gréban (WALGA)

Joëlle Tilmanne (Hovertone) 

Julie Mouvet (minuit studio) 

Julie Peustjens (minuit studio) 

Laszlo Arnould (PopulAR) 

Laura Latour (Namur 2030) 

Laurent Burton (NOSHAQ) 

Loic De Visscher (RTBF) 

Loïk Coubeaux (Quai10) 

Marie du Chastel (KIKK) 

Marie Vanderkelen (Agence du Numérique) 

Marine Haverland (fomo.scene) 

Martin Nera (Mind & Market) 

Mathieu Bazelaire (La niche) 

Mathieu France (Artcrush) 

Maxime Dechamps (Maximify), 

Maxime Van Cauter (WBI) 

Michaël Hoste (Neurooo.com) 

Michel Denis (Benuts) 

Michi-Hiro Tamaï (RTBF) 

Pascal Balancier (Agence du numérique) 

Raphaël Villegas 

Sébastien Mignon (MI12 Fun Center Gembloux) 

Sébastien Nahon (Media Innovation & Intelligibility Lab - MiiL UCLouvain)
Simon Alexandre (The Faktory) 

Steve Vansimpsen (BE Blockchain SRL) 

Thibaut Wauthion (TASQ) 

Thierry Dutoit (Université de Mons-Numédiart-Click) 

Thierry Jourquin (IIS HITT XR Wallonia) 

Thomas Kubski (Deloitte Digital) 

Tony Rey Paulino (1POINT61) 

Valentine Lissoir (Boukè)

Véronique Dessard (MPC) 

Véronique Dethier (Université de Namur-NaDi/TRAKK)

Vincent Parissis (ARTeCOM.io) 

Virginie Civrais (Fonds d'investissement St'art)

Wilhelmine Dubuisson

Mélanie Lalieu (Ihecs)

Roald Sieberath (Agence du numérique)

Virginie Nouvelle (Wallimage)

Jean-Jacques Quisquater (professeur émérite UCLouvain, académicien)

Skan Triki (Motionsense)

Hervé Docq (Technobel)

Cassi Henaff (Cassi Ninja)

David Ruydant (Trakk, KIKK)

Leila Maidane (Interskillar)

Francis Bodson (FBOConsult)

Pierre Collin (Cluster TWIST)

Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.