Stijn Van Rompay, l'entrepreneur flamand qui crée des sociétés en Wallonie

Stijn Van Rompay, fondateur et CEO d'Hyloris. ©Dries Luyten

Quinze ans après la vente de Docpharma, l'entrepreneur Stijn Van Rompay revient à la Bourse de Bruxelles. Il veut lever 50 millions d'euros avec Hyloris, la société pharma qu'il a créée à Liège.

La passion des médicaments peut parfois être héréditaire et la famille Van Rompay en est une belle illustration. Léon, le père, a été pendant quarante ans un acteur du monde pharmaceutique en Belgique. Passé par Bayer, Glaxo et Zambon, cet entrepreneur flamand est surtout connu pour avoir créé il y a vingt ans Docpharma, une société spécialisée dans la commercialisation des médicaments génériques. Une entreprise qu’il mènera jusqu’à Euronext Bruxelles, avant de la céder pour 214 millions d'euros au groupe indien Matrix, lui-même absorbé par Mylan.

À 44 ans, son fils Stijn s’est (déjà) lui aussi fait un nom dans le secteur biopharmaceutique. Hyloris, la société qu’il a créée à liège, a donné ce mercredi le coup d’envoi officiel de son introduction sur la place boursière bruxelloise. L’entreprise est spécialisée dans la reformulation de médicaments. Une voie un peu nouvelle entre les fabricants "classiques" de médicaments et les producteurs de génériques, ces sociétés qui mettent sur le marché des copies à l’issue de l’expiration des brevets. Hyloris repositionne des traitements existants qui peuvent être administrés différemment ou avec de nouveaux dosages, voire encore être utilisés dans une extension d’indication.

Un parcours bien rempli

Alors qu’il n’est pas encore arrivé à la cinquantaine, Stijn Van Rompay a déjà un parcours bien rempli derrière lui. Après avoir travaillé dans une banque à New York, son père l’appelle comme directeur financier pour superviser l'introduction en bourse de Docpharma. Les IPO, il en connait donc déjà un bout. Il deviendra CEO de Docpharma en 2006 et quittera la société fondée par son père deux ans plus tard. 

La deuxième grande aventure de Stijn Van Rompay va se dérouler en Wallonie, à Liège. Elle a pour nom Uteron Pharma, une entreprise dont l’histoire est étroitement liée à une autre société liégeoise bien connue, Mithra. Uteron était la branche Recherche et Développement de la biopharma wallonne spécialisée dans la santé féminine. En 2013, les quatre fondateurs d’Uteron, François Fornieri, Jean-Michel Foidart, Stijn et Léon Van Rompay vont vendre leur société au groupe américain Watson, rebaptisé Actavis, pour 305 millions de dollars. Après qu'Uteron eut été cédée à Watson, Stijn Van Rompay, qui codirigeait la société avec François Fornieri, restera encore CEO deux ans. La suite est connue: Mithra finira par récupérer une partie des actifs d’Uteron, dont une certaine pilule Estelle, qui n’était alors qu’un projet parmi d‘autres dans le pipeline d’Uteron.

Des réinvestissements

La vente des différentes sociétés qu'il a développées lui a valu en tout "bien plus" que 100 millions d'euros, a-t-il admis à nos collègues du Tijd. Des moyens financiers qu'il a réinvesti dans des sociétés de biotechnologie en Belgique et à l'étranger – dont une autre pépite liégeoise, Imcyse –, dans des voitures de sport rares et, surtout, dans ses nouvelles aventures entrepreneuriales, comme Hyloris. Stijn Van Rompay est aussi cofondateur du fonds d'investissement PE Group, avec des participations, entre autres, dans TRAINM (des centres de neuro-revalidation) et Unified Post. Aux États-Unis, il est actionnaire d'une société qui a développé un moyen de dissoudre localement les amas graisseux par injection.

Le profil

2000 Master en Économie, Université d’Anvers

En 2000, il devient Directeur financier (CFO) chez Docpharma, puis CEO.

En 2009, actionnaire et co-CEO d’Uteron Pharma.

En 2012, création d’Alter Pharma, dont il sera Président, CEO et actionnaire de référence. Il reste membre du board.

En 2014, fondation d’Hyloris à Liège, dont il est CEO et actionnaire de référence.

 

 

Fondateur d'Alter Pharma

Stijn Van Rompay est également le fondateur d'Alter Pharma, un groupe belge d’entreprises pharmaceutiques dont le siège social est basé à Anderlecht et qui dispose également de bureaux en Irlande et aux États-Unis. Sorte de "Docpharma bis", Alter Pharma distribue une grande variété de produits aux pharmacies, grossistes, hôpitaux et maisons de repos. La société est également un acteur important sur le marché des médicaments génériques. Stijn Van Rompay en a cédé le contrôle l’an dernier à la société d’investissement Riverside.

Un bourreau de travail

Entrepreneur en série, Stijn Van Rompay est reconnu comme un bourreau de travail et avoue aller parfois "dans le rouge". L'année dernière, alors qu'il était en vacances dans le sud de la France, il a même réussi à reprendre dans le même temps une entreprise. 

Amateur de voitures d'exception

Le fondateur et CEO d'Hyloris ne fait pas que partager avec François Fornieri le goût des affaires dans le secteur pharmaceutique. Tout comme le patron de Mithra, il affiche une passion pour les véhicules d'exception, notamment les Ferrari.  

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés