tribune

La pandémie fait évoluer la publicité des marques

Revue de presse du quotidien économique français Les Echos.

Cette année plus que jamais, les priorités et exigences des consommateurs ont évolué, modifiant par la même occasion leurs comportements de consommation et leurs attentes vis-à-vis de la publicité.

Les consommateurs se concentrent davantage sur le storytelling des marques. Consommant plus de médias, ils sont désormais à la recherche d’informations, de faits ou de divertissements. Or, les dispositifs de Branding offrent ce type de terrain d’expression.

Par ailleurs, la vidéo est devenue le territoire d’expression le plus évident pour véhiculer des messages publicitaires: 81% des consommateurs ont été convaincus d’adopter un produit en regardant une vidéo.

La TV segmentée est désormais une réalité. En substituant un spot en TV linéaire par un autre grâce à la digitalisation des inventaires, elle permet une expérience publicitaire personnalisée au niveau du foyer.

Les consommateurs ont changé de façon irrémédiable et leurs achats sont moins impulsifs.

Enfin, le jeu vidéo n’est plus un passe-temps de niche. La publicité in-game se place ainsi comme une nouvelle porte d’entrée pour toucher une audience de plus en plus diversifiée.

Si les entreprises du divertissement sont naturellement les plus à même de choisir ce format, ces populations de gamers sont également devenues une cible privilégiée pour d’autres secteurs (restauration, équipements informatiques, sport, prêt-à-porter…). Dans ce nouveau décor, la publicité est perçue par les joueurs comme un élément naturel. Mieux acceptée, elle génère de meilleurs taux d’engagement. D’autant que les publicités, initialement intrusives et incentivées, sont désormais intégrées de manière transparente dans le jeu. Des intégrations publicitaires qui devraient encore se démocratiser à l’avenir avec l’avènement de la réalité augmentée et de la 5G.

Reste à savoir si ces tendances vont perdurer, voire être amplifiées dans les prochains mois, ou s’il faut, à l’inverse, s’attendre à un retour rapide aux habitudes de communication d’avant Covid. Quoi qu’il advienne, une chose est sûre: les consommateurs ont changé de façon irrémédiable et leurs achats sont moins impulsifs. Il sera donc essentiel pour les marques de continuer à renforcer le dialogue avec ces derniers!

Cette tribune, publiée dans Les Echos sous la plume de Chloé Six-Latapie (directrice commerciale de Gamned!), a été résumée par nos soins.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés