Sociables, oui. Pas socialistes.

Au Danemark, l’empathie est enseignée aux enfants et est considérée comme une compétence aussi importante que les mathématiques ou l'anglais. ©Photo News

Revue de presse du quotidien danois The Copenhagen Post.

Aux Etats-Unis, on accuse souvent le parti démocrate d'être "socialiste", un terme qui évoque généralement des images négatives et la lente destruction du rêve américain.

Le Danemark, souvent présenté lui aussi comme un pays "socialiste", a été élu durant plus de 40 années consécutives comme l'un des endroits les plus heureux du monde.

Quatre faits peu connus montrent que les Danois sont, en réalité, sociables et non socialistes.

Les Danois sont très empathiques. L’empathie est d’ailleurs enseignée aux enfants. Cela commence dès l'école maternelle, se poursuit jusqu'à l'âge de 16 ans et est une compétence considérée comme aussi importante que les mathématiques ou l'anglais. L'empathie est un facteur clé du bonheur. Elle nous relie aux autres. En Amérique, des études montrent que les niveaux d'empathie ont chuté de 50 % depuis les années 1980 et 1990, tandis que le narcissisme a été multiplié par deux.

Le concept de « hygge », qui signifie en gros "se sentir bien ensemble", fait partie intégrante de la culture danoise. Il s'agit essentiellement d'un temps libre passé en famille et entre amis. Il en résulte un "temps pour nous" et non un "temps pour moi".

Les Danois aiment jouer. "Leg godt", qui signifie "Joue bien", est le slogan de la célèbre marque danoise Lego. Les Danois croient fermement à l'importance du jeu non structuré, car il a été prouvé qu'il réduit l'anxiété tout en améliorant la maîtrise de soi, les capacités de négociation et les compétences sociales. Le jeu libre aide les enfants à se sentir plus maîtres de leur vie et améliore leur bien-être.

Les Danois ne donnent pas de fessée qui est illégale au Danemark depuis plus de 20 ans. La croyance populaire est plutôt que si vous enseignez le respect et agissez de manière respectueuse, vous serez respecté. Il n'est dès lors pas surprenant dès lors que le Danemark ait été désigné à plusieurs reprises comme l'un des pays les plus pacifiques et démocratiques du monde.

Les Danois apprécient la convivialité. Le concept de « hygge », qui signifie en gros "se sentir bien ensemble", fait partie intégrante de la culture danoise. Il s'agit essentiellement d'un temps libre passé en famille et entre amis. Il en résulte un "temps pour nous" et non un "temps pour moi". Les Danois travaillent donc ensemble plutôt que de se battre, de rivaliser ou de se plaindre. Le fait de se sentir lié aux autres donne un sens et un objectif à notre vie et a un effet incroyablement positif sur notre santé et notre bien-être.

En se débarrassant de l'étiquette "socialiste" pour la remplacer par "sociable", le concept serait-il mieux accueilli au cœur de l'Amérique ?

Ce commentaire publié dans The Copenhagen Post a été traduit et résumé par nos soins.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés