Publicité
Publicité

Didier Reynders: "Ecolo, l'arbitre"

Le président du MR ne rend pas les armes. Face à la menace d'une coalition "Olivier" (PS/Ecolo/CDH) qui pourrait le jeter dans l'opposition, tant à Bruxelles qu'en Région wallonne, il place ses pions et met une certaine pression sur le parti Ecolo, seul parti qui pourrait lui permettre de sortir de son relatif isolement dans le paysage politique francophone.