Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"AB InBev est un moteur important de l'économie belge"

Ewald Stas, Control Director chez AB InBev

Le marché belge de la bière a montré des signes de relance au cours du troisième trimestre. Près de 90% des établissements horeca partenaires d’AB InBev ont rouvert leurs portes. “Durant le trimestre écoulé, nous avons investi plus de 7 millions d’euros dans le secteur horeca”, indique Ewald Stas, Control Director chez AB InBev.

La reprise et la remise sur pied du marché belge de la bière semblent en bonne voie. Quels sont les signaux positifs que vous avez perçus ces derniers mois?

Ewald Stas, Control Director chez AB InBev BeNeFraLux: “Les consommateurs ont clairement retrouvé le chemin de l’horeca. Durant l’été, de grands événements ont contribué à cette reprise, comme l’Euro de football – nous sommes d’ailleurs le principal sponsor des Diables Rouges – et le Championnat du monde de cyclisme, qui a fait vibrer des centaines de milliers de nos compatriotes. Cela s’est traduit par de solides chiffres d’affaires pour nos partenaires de l’horeca et du commerce de détail, avec, à la clé, un impact positif sur nos propres résultats. Malgré tout, cette reprise reste problématique: les conditions météorologiques de cet été et les restrictions en vigueur jusqu’au 1er octobre ont maintenu le chiffre d’affaires de l’horeca en dessous du niveau de celui de l’été 2019. Quoi qu’il en soit, la rapide campagne de vaccination a donné un nouvel élan au secteur.”

AB InBev a lui-même participé à cette reprise. Au cours du dernier trimestre, vous avez investi plus de 7 millions d’euros dans l’horeca.

Ewald Stas: “C’est vrai. Comme nous souhaitons prendre part à la reprise du secteur et que nous nous sentons responsables envers nos partenaires de l’horeca, nous avons investi entre autres dans de nouveaux frigos, pompes à bière, verres et autres parasols durables. En outre, nous avons remplacé gratuitement la bière dont la date limite de consommation était dépassée après le confinement, et offert notre aide à l’horeca dans les régions touchées par les inondations en juillet dernier.

“Les fournisseurs locaux occupent une place croissante dans notre politique d’achat. L’an dernier, nous avons acheté pour plus de 400 millions d’euros de biens et services auprès d’entreprises belges.”
Ewald Stas
Control Director chez AB InBev

Comment décririez-vous l’impact global d’AB InBev sur l’économie belge?

Ewald Stas: “AB InBev est un moteur important de l’économie belge. Nous employons directement 3.134 personnes à notre siège social belge, dans nos cinq grandes brasseries, nos sept dépôts et notre centre d’innovation. Et au dernier trimestre, nous avons collaboré avec plus de 500 PME belges. Les fournisseurs locaux occupent une place croissante dans notre politique d’achat. L’an dernier, nous avons acheté pour plus de 400 millions d’euros de biens et services auprès d’entreprises belges. Cela rend au passage notre activité plus durable, car les livraisons locales ont moins d’impact sur l’environnement que le transport international.”

La crise du coronavirus a-t-elle eu un effet sur vos investissements destinés à rendre le groupe plus durable?

Ewald Stas: “La pandémie n’a pas modifié nos ambitions dans ce domaine. Aujourd’hui, toutes nos brasseries fonctionnent à l’énergie verte. Nous disposons de plus de 12.000 panneaux solaires – en mars 2022, nous ouvrirons d’ailleurs notre propre parc solaire en Espagne. Et nous sommes la première entreprise européenne à utiliser deux camions électriques, qui livrent depuis la fin de l’an dernier plus de 80 cafés à Louvain. Ils remplacent des camions diesel et réduisent drastiquement les émissions de CO2 et la pollution sonore en ville. Notre avenir sera vert, tout comme la bouteille de Stella Artois premium que nous avons lancée l’année dernière en Belgique!” 

3 résultats d’AB InBev tirés de la mise à jour du troisième trimestre de 2021

109
Le nombre de personnes recrutées en Belgique par AB InBev au cours du dernier trimestre. (L’emploi total a augmenté de 22% par rapport à 2015.)

535
Le nombre de PME belges auprès desquelles AB InBev a acheté des biens et services au troisième trimestre.

40 millions
Le nombre de chopes de bière qu’AB InBev a brassées au cours des trois derniers mois à l’aide de l’électricité verte produite par ses 12.328 panneaux solaires.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.