Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le marché mondial des bières sans alcool a le vent en poupe

Josse Peremans, Marketing director Jupiler

En décembre 2016, AB InBev lançait une de ses innovations les plus réussies des 30 dernières années: la Jupiler 0,0%. “À l’étranger, la popularité des bières sans alcool augmente depuis de nombreuses années mais la Belgique est à la traîne”, indiquent Kristof Geutjens et Josse Peremans, respectivement Senior Corporate Affairs Manager Belux et Marketing Director de Jupiler. “Grâce à une nouvelle recette, nous avons créé un nouveau marché pour les bières sans alcool.”

“En innovant en permanence, nos marques suivent la tendance et nous donnons à nos bières une nouvelle image.”
Josse Peremans
Marketing Director Jupiler

Via ses Global Smart Drinking Goals, AB InBev souhaite promouvoir une consommation d’alcool responsable. La production de bières sans alcool s’inscrit pleinement dans cet objectif. “Pendant des années, les bières sans alcool ont souffert d’une image complètement dépassée”, estime Josse Peremans. “En outre, elles étaient souvent associées à une absence de goût. Nous avons voulu que cela change.”

Au sein du GITEC, le centre d’innovation d’AB InBev, les maîtres brasseurs ont peaufiné la recette pour parvenir à un goût parfait. “Toutes nos bières 0,0% traversent le processus de brassage traditionnel où les sucres sont transformés en CO2 et en alcool”, explique Kristof Geutjens. “Ce n’est qu’ensuite que la boisson est désalcoolisée, ce qui conserve la saveur typique de la bière.”

Une bière pour chaque occasion

S’ils sont fiers de leurs bières, les Belges se montrent parfois méfiants envers les variantes dénuées d’alcool. “Il faut du temps pour changer les mentalités”, estime Josse Peremans. “C’est pourquoi nous avons lancé en 2016 une campagne de marketing à long terme. Les deux premières années, nous avons distribué plus de 2 millions d’échantillons afin que les clients découvrent notre produit et en apprécient le goût.”

AB InBev s’adresse ici à deux marchés: “Les bières sans alcool représentent bien entendu une alternative rêvée à la variante avec alcool”, pointe Kristof Geutjens. “Idéales, donc, dans un café ou avec des amis. Mais cette bière est tout aussi adaptée à de nouvelles situations, comme boisson rafraîchissante en accompagnement d’un lunch ou après le sport.”

“À terme, la bière sans alcool pourrait trouver sa place dans des situations où la bière est généralement exclue en raison de son taux d’alcool.”
Kristof Geutjens
Senior Corporate Affairs Manager Belux

La campagne de marketing de la Jupiler 0,0% a relancé le marché belge de la bière sans alcool. D’après le bureau d’analyse de marché Nielsen, la Jupiler 0,0% était en 2017 et 2018 le produit qui avait connu la plus forte croissance dans sa catégorie comme dans les magasins. Ce succès a poussé AB InBev à élargir sa gamme de bières sans alcool, avec la Leffe Blonde et Brune 0,0%, la Stella Artois 0,0% et la Hoegaarden 0,0%. Ey d’autres brasseurs ont suivi en 2018.

Plus de bière, moins d’alcool

Le marché mondial de la bière sans alcool ne cesse de se développer. “Les jeunes de 25 à 30 ans en particulier ont adopté un mode de vie responsable et sain”, poursuit Kristof Geutjens. “Les bières peu ou pas alcoolisées correspondent à merveille à ce mode de vie et ont clairement un impact. Une étude de 2020 a notamment démontré que le lancement de la Bud Light au Royaume-Uni avait contribué à réduire la consommation d’alcool dans ce pays.”

AB InBev s’attend à ce que cette tendance se poursuive. Toutefois, le marché évolue. Les brasseurs expérimentent sans relâche. Avec des pils tout d’abord, et de plus en plus avec d’autres catégories de bières. L’amélioration de l’image des bières sans alcool réduit le seuil d’envie des consommateurs, qui trouvent ainsi de nouvelles occasions de boire de la bière.

“Nous souhaitons rester pertinents en tant que groupe brassicole dans les années à venir”, conclut Josse Peremans. “En innovant en permanence, nos marques suivent la tendance et continuent à répondre aux besoins en constante évolution des consommateurs belges.”

Chaque expérience de dégustation est positive

AB InBev souhaite réduire la consommation excessive d’alcool dans le monde en quatre étapes:

1. D’ici à 2025, le groupe brassicole souhaite tirer 20% de ses revenus des bières peu ou pas alcoolisées.

2. Les étiquettes mentionnent tous les ingrédients, sucres et calories. Et encouragent les amateurs à consommer de l’alcool de manière responsable.

3. À l’horizon 2025, AB InBev souhaite investir 1 milliard de dollars dans des campagnes destinées à modifier les normes sociales.

4. L’entreprise lance dans six villes réparties dans le monde des programmes de recherche scientifique sur la consommation excessive d’alcool.

 

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.