Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Donnez une approche "thématique" à votre portefeuille

Frédéric Dalaidenne, Investment Officer Funds chez ING Private Banking Belgium et Erik van de Weele, Director Business Development Benelux chez AllianzGI

L’investissement thématique a le vent en poupe, et ce n’est pas un hasard. Il offre un surcroît de diversification et permet d’ajouter des nuances personnelles à un portefeuille d’investissement, soulignent Frédéric Dalaidenne, Investment Officer Funds chez ING Private Banking Belgium, et Erik van de Weele, Director Business Development Benelux chez Allianz Global Investors.

Quel regard portez-vous sur l’investissement thématique chez ING Private Banking?

Frédéric Dalaidenne: “Pour composer les portefeuilles de nos clients, nous disposons de quelque 135 fonds à gestion active de qualité sélectionnés chez des partenaires. Nous plaçons la barre très haut, en ne sélectionnant que les meilleurs gestionnaires en architecture ouverte après notre filtre qualitatif. Il y a 10 ans, on n’y trouvait qu’un fonds thématique, autour de l’eau. C’était une exception… Aujourd’hui, nous proposons une vingtaine de fonds thématiques, centrés notamment sur la numérisation, les énergies nouvelles, la sécurité alimentaire et l’eau. Ils remportent un énorme succès, les clients sont très demandeurs.”

“Nous utilisons les fonds thématiques de trois manières dans le portefeuille de nos clients. Tout d’abord, ces fonds thématiques font partie au sein de l’allocation de la poche “satellite”. Cette poche permet une personnalisation du portefeuille mais également rechercher un rendement additionnel plus élevé. Dans ce cas, nous optons pour des thèmes typiques comme l’eau, la numérisation et la cybersécurité.”

“Parfois, nous faisons appel à des fonds thématiques comme alternative à un ou plusieurs des 10 secteurs selon GICS standard, une nomenclature qui répartit les entreprises en fonction de leur secteur d’activité, comme les biens de consommation durables, les services financiers, les services d’utilité publique. Dans ce cas, nous nous tournons vers des fonds thématiques qui couvrent un à trois secteurs GICS. En prenant plusieurs de ces fonds en portefeuille, nous pouvons donc couvrir plusieurs secteurs.”

“Enfin, nous exploitons les fonds thématiques dans le but d’assurer une allocation mondiale en actions. C’est une manière standard de créer un portefeuille d’actions diversifiées à l’échelle mondiale, basé sur l’indice MSCI ACWI, l’un des indices d’actions mondiaux les plus diversifiés. Nous optons alors pour des fonds thématiques qui couvrent sept à dix secteurs GICS, comme l’intelligence artificielle.”

Comment sélectionnez-vous les thèmes pour les portefeuilles de vos clients?

Frédéric Dalaidenne: “En nous référant à des mégatendances comme l’urbanisation, l’innovation technologique, la pénurie de matières premières et les évolutions démographiques, nous tentons de détecter des évolutions structurelles qui présentent les plus forts potentiels de croissance.”

“Chacun peut voir ces tendances. Mais pour surperformer le marché, encore faut-il identifier les thèmes qui en bénéficient le plus! À un troisième niveau, nous allons sélectionner les vainqueurs de demain parmi les entreprises qui misent sur ces thèmes.”

“Nous recherchons des partenaires dont les gestionnaires de fonds thématiques sont à même d’identifier les gagnants de demain.”
Frédéric Dalaidenne
Investment Officer Funds chez ING Private Banking Belgium

“Nous attachons par conséquent une grande importance à la gestion active, en lien avec l’analyse en profondeur de chaque entreprise. Nous recherchons chez nos partenaires des gestionnaires de fonds capables de séparer les gagnants des perdants, et suffisamment flexibles pour adapter sans cesse le fonds aux conditions de marché.”

“Pour aider nos Wealth Managers à intégrer les fonds thématiques dans le portefeuille de leurs clients, nous avons créé notre Portefeuille Thématique. Pour le composer, nous choisissons huit fonds que nous trouvons les plus intéressants en ce moment parmi les vingt fonds thématiques que nous proposons.

“Ce portefeuille est réparti en deux niveaux. Le niveau 1, qui représente 60% du portefeuille, comprend les quatre tendances séculaires dans lesquelles nous avons le plus confiance. Le niveau 2, qui pèse 40% du portefeuille, se compose de quatre sous-thèmes, niches ou tendances que nous employons dans un souci de diversification.”

Intelligence artificielle  

Pouvez-vous donner un exemple concret de ces thèmes dans lesquels AllianzGI croit fermement? 

Erik van de Weele: “Lorsqu’on identifie un thème, il est important que l’univers des entreprises qui en bénéficient soit assez vaste pour pouvoir composer un portefeuille d’investissement diversifié, et qu’une partie suffisamment importante des activités de ces entreprises soit liée à ce thème.”

“La stratégie que nous avons développée autour de l’intelligence artificielle illustre à merveille la notion de thème. Nous voyons l’IA comme la capacité d’un programme ou d’une machine à penser et à apprendre comme un être humain. Elle touche à des capacités cognitives comme la vue, l’ouïe, la compréhension, le raisonnement et l’action.”

“L’intelligence artificielle est pertinente pour presque tous les secteurs, pas uniquement pour le secteur technologique.”
Erik van de Weele
Director Business Development Benelux chez AllianzGI

“L’IA est attrayante parce qu’elle offre des avantages pour de très nombreuses entreprises dans des secteurs très variés. Dans l’infrastructure IA, qui représente 30% de la stratégie, nous trouvons les Big Data, le cloud, l’internet des objets ou encore la téléphonie mobile. Les applications IA (31%) regroupent les entreprises qui travaillent autour de l’automatisation intelligente, des médias sociaux, de la robotique et du deep learning. Enfin, les secteurs qui profitent de l’utilisation de l’IA pèsent 35% de la stratégie. Une palette très large, qui inclut notamment le producteur de machines agricoles John Deere*, l’entreprise de médias Walt Disney*, le réseau social Facebook*, le constructeur automobile Tesla* et le retailer Amazon*.”

“L’intelligence artificielle est un bon exemple de tendance à long terme. Selon les dernières recherches, la contribution à l’économie mondiale des entreprises qui exploitent l’intelligence artificielle pourrait atteindre quelque 15.700 milliards de dollars en 2030. En outre, le recours à l’IA peut être vu comme un label: les entreprises liées à l’IA enregistrent une croissance supérieure à la moyenne.”

Pourquoi investir dans ce thème par l’intermédiaire d’AllianzGI?

“AllianzGI est un pionnier en matière d’intelligence artificielle. Une de nos équipes, à San Francisco, affiche plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine. Notre stratégie IA existe depuis 2017. Elle fait l’objet d’une gestion active et inclut des entreprises de toutes les tailles et de tous les secteurs. Elle se fonde sur une analyse approfondie des activités (recherche bottom-up) et présente d’excellentes performances. Cette équipe gère aujourd’hui 15,7 milliards de dollars.”

 

* Ceci n'est pas une recommandation ou une sollicitation pour acheter ou vendre un titre particulier. Un titre mentionné ci-dessus à titre d'exemple ne fera pas nécessairement partie du portefeuille au moment où le présent document sera rendu public ou à toute autre date ultérieure.

Investir comporte des risques. La valeur d'un investissement et les revenus qu'il génère peuvent varier à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer l'intégralité du montant investi. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs. Lorsque la devise dans laquelle les performances passées sont indiquées diffère de la devise du pays de résidence de l'investisseur, ce dernier doit savoir que, du fait des fluctuations des taux de change, les résultats indiqués peuvent être supérieurs ou inférieurs lorsqu'ils sont convertis dans la devise locale de l'investisseur. Les points de vue et les opinions exprimés dans ce document, qui sont susceptibles d'être modifiés sans préavis, sont ceux des sociétés émettrices au moment de la publication. Les données utilisées ont été obtenues de diverses sources et sont considérées comme exactes et fiables au moment de la publication. Les termes de l'offre ou de l'accord sous-jacent fait ou à faire sont déterminants. Ceci est une communication marketing de Allianz Global Investors GmbH, www.allianzgi.com, une société d'investissement à responsabilité limitée, constituée en Allemagne, dont le siège social est situé Bockenheimer Landstrasse 42-44, 60323 Francfort/M, enregistrée au tribunal local de Francfort/M sous le numéro HRB 9340, approuvée par la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (www.bafin.de).

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.