Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le métavers: un nouvel univers s’ouvre aux investisseurs

Pauline Llandric, AXA IM

Le métavers est bien plus qu’une mode passagère: la valeur de ce réseau virtuel dépasse actuellement 500 milliards de dollars. Et il est déjà possible d’y investir, indique Pauline Llandric, gestionnaire de portefeuille chez AXA IM.

Tandis que le Web 1.0 connectait les personnes à l’information, le Web 2.0 connectait les personnes entre elles (notamment via les réseaux sociaux), et aujourd’hui déferle le Web 3.0 – ou “métavers” – qui connecte les personnes aux autres personnes, aux lieux et aux choses.

“Le métavers permet aux individus de communiquer entre eux dans des espaces virtuels partagés, par exemple pour travailler, faire du shopping ou assister à un concert en temps réel”, explique Pauline Llandric. Des études estiment que le marché du métavers, qui représentait environ 500 milliards de dollars (quelque 475 milliards d’euros) en 2020, pourrait atteindre 685 milliards de dollars cette année et 800 milliards de dollars en 2024. “Il ne s’agit clairement pas d’une mode passagère mais d’un univers d’entreprises dans lesquelles on peut investir dès aujourd’hui.”

Il ne s’agit pas d’une mode passagère mais d’un univers d’entreprises dans lesquelles on peut investir dès aujourd’hui.
Pauline Llandric
AXA IM

Avatars

AXA IM a identifié quatre secteurs principaux au sein du métavers: le jeu, la socialisation, le travail et la facilitation. Le jeu, ou gaming, peut être considéré comme la première brique du métavers. “La très populaire Roblox est l’une des entreprises de gaming les plus importantes”, poursuit Pauline Llandric. “En 2021, son chiffre d’affaires a atteint 1,9 milliard de dollars. En plus d’une expérience de jeu immersive, Roblox offre aux joueurs la possibilité de personnaliser leurs avatars avec des marques de vêtements et d’accessoires virtuels proposés à la vente.”

Ces nouvelles expériences sociales virtuelles composent l’un des socles du métavers. Meta Platforms (la maison-mère de Facebook) consent des efforts considérables pour développer son métavers, annonçant des investissements de plus de 30 milliards de dollars pour 2022. Snap est une autre entreprise bien positionnée pour profiter de cette tendance. “Snapchat ne se limite pas à connecter les personnes avec leurs amis”, indique Pauline Llandric. “Les utilisateurs peuvent par exemple essayer des vêtements grâce à la réalité augmentée.”

Les nouvelles expériences sociales se font de plus en plus souvent en ligne et représentent l’un des socles du métavers.
Pauline Llandric
AXA IM

Le métavers recèlera également des opportunités passionnantes pour les bureaux et l’industrie, avec des modèles de travail hybrides où les collaborateurs pourront travailler ensemble à partir de leur domicile dans un bureau virtuel. “Matterport propose ainsi des visites de biens immobiliers via la réalité virtuelle, ce qui les rend plus efficaces et booste les ventes.”

Ces trois secteurs sont soutenus par tout un écosystème d’infrastructures, qui comprend entre autres des fabricants de semi-conducteurs, des infrastructures de réseaux, des solutions de paiement digital et la cybersécurité. Ces produits et services de support devraient être déterminants pour le rythme de développement du métavers. “L’entreprise de semi-conducteurs Nvidia est spécialisée dans les puces graphiques. Sa plateforme Omniverse simplifie la conception et la simulation en 3D et devrait devenir l’un des piliers du métavers.”

Tendance durable

Le métavers devrait durablement impacter nos vies et ce, d’une manière que nous sommes encore loin d’imaginer. Comme dans tous les domaines en croissance, il y aura à terme des gagnants et des perdants. “C’est pourquoi nous estimons qu’il est essentiel de disposer d’une stratégie axée sur une sélection active d’actions”, conclut Pauline Llandric. “Ce faisant, nous nous appuyons sur notre longue expérience dans les stratégies thématiques telles que l’automatisation et l’économie numérique.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.