"Les connaissances sont faites pour être partagées"

Jef Van In, CEO d'AXA Belgium ©Marco Mertens

Des solutions intelligentes en matière de mobilité, d’environnement et d’énergie: les administrations locales opèrent au cœur d’un monde en mutation. C’est également le cas de leurs assureurs. Que peuvent-ils apprendre les uns des autres?

Les assureurs font partie des partenaires intéressants pour le secteur public afin d’attaquer de front les défis sociétaux à venir. "Grâce à notre métier, nous pouvons inspirer le monde public et lui proposer de nouvelles idées et services. Notre expertise en matière d’assurance peut, en outre, lui permettre de réaliser des économies substantielles, explique Jef Van In, CEO d'AXA Belgium. Si la concurrence fait rage dans notre secteur, nous sommes déjà prêts. Testez-nous!"

Ne pas se contenter d’assurer

C’est le résultat des innovations que développe AXA dans le monde entier. AXA est aujourd’hui le seul assureur belge à disposer d’une telle force de frappe internationale. "Nous partageons toutes ces connaissances avec les décideurs politiques, et ce, tant en matière de mobilité que de politique de personnel", ajoute Jef Van In. "Nous leur expliquons volontiers comment nous gérons ces questions dans l’entreprise, les problématiques que nous rencontrons en interne, et les solutions possibles. Les connaissances sont faites pour être partagées."

Autonomie, autogestion et packages de rémunérations modernes y occupent une place centrale.
Jef Van In
CEO d'AXA Belgium

On peut notamment trouver des exemples concrets de ces solutions innovantes dans l’économie du partage. AXA collabore ainsi avec KOWO, une application qui met en relation des utilisateurs effectuant le même trajet domicile-lieu de travail dans et autour de Bruxelles. BlaBlaCar est un autre partenaire de l’assureur. Cette plateforme, qui compte 25 millions de membres, relie les conducteurs et les passagers qui visent les mêmes destinations sur de longues distances.

"En outre, nous recevons chaque semaine des entreprises publiques pour leur présenter notre nouvelle manière de travailler", poursuit le CEO. "Autonomie, autogestion et packages de rémunérations modernes y occupent une place centrale."