Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

BMW croit à l'hydrogène et à la technologie des piles à combustible

BMW X5

Voici 12 ans, BMW était le premier constructeur automobile au monde à produire en série un véhicule roulant à l’hydrogène. Aujourd’hui, le pionnier allemand met la dernière main à une technologie innovante de pile à combustible hydrogène. “Les voitures à hydrogène s’adjugeront bientôt une place de choix parmi les solutions de mobilité.”

Ces prochaines années, nous verrons cohabiter des véhicules propulsés de différentes manières. Car aucune solution ne permet de répondre – partout et pour tous – à tout l’éventail des exigences en matière de mobilité. Dans ce contexte, les voitures à hydrogène pourront se forger une place intéressante sur le marché. Car les clients voudront plus que jamais avoir le choix, prévient Ewoud Van Der Heyden, Marketing Director de BMW Group Belux. “Quand on parle de voitures électriques, tout le monde pense spontanément à une voiture qui se recharge sur le réseau électrique. Nous estimons quant à nous que les voitures dotées d’une pile à combustible – une pile qui produit de l’électricité à partir d’hydrogène – compléteront à merveille la gamme des voitures à propulsion électrique.”

Véhicules électriques à pile à combustible

“Les véhicules électriques à pile à combustible hydrogène peuvent faire le plein en trois ou quatre minutes.”
Jeroen Lissens
Corporate Communications Manager de BMW Group Belux

Avec son prototype i Hydrogen NEXT, BMW a démontré fin 2019 que les technologies de l’hydrogène s’intégraient aisément dans la gamme BMW X5. Les véhicules électriques à pile à combustible (FCEV) offrent de nombreux avantages, avance Jeroen Lissens, Corporate Communications Manager de BMW Group Belux: “Ils ne produisent pas de CO2 et un ‘plein’ ne dure que trois ou quatre minutes. Leur autonomie est très grande, hiver comme été. Et ils peuvent tracter des caravanes et des remorques.”

BMW ambitionne de produire une série limitée de voitures à hydrogène en 2022. Elles embarqueront la nouvelle génération de systèmes de propulsion électrique avec pile à combustible. Le constructeur allemand compte commercialiser à plus grande échelle un modèle à hydrogène basé sur la BMW X5 dès 2025.

Pour percer sur le marché, les voitures à hydrogène doivent encore surmonter un certain nombre d’obstacles. “Nous avons besoin d’une réelle infrastructure de distribution d’hydrogène”, illustre Ewoud Van Der Heyden. “Rares sont les pays qui disposent d’un réseau suffisant de stations-service vendant de l’hydrogène (la Belgique n’en compte que deux, NDLR). Et le prix de l’hydrogène doit baisser.” Pour BMW, il convient en outre que cet hydrogène soit 100% “vert”, c’est-à-dire produit à l’aide d’une énergie renouvelable issue d’éoliennes et de panneaux solaires. “Sur ce plan également, il reste du chemin à parcourir.”

Collaboration stratégique internationale

“En collaborant aujourd’hui et demain avec des partenaires partageant ses objectifs, BMW renforce la mobilité propre partout dans le monde.”
Ewoud Van Der Heyden
Marketing Director de BMW Group Belux

Afin de développer et d’industrialiser la technologie des piles à combustible pour le marché de masse, BMW collabore depuis 2013 avec Toyota Motor Corporation. “Il y a trois ans, nous avons créé ensemble l’Hydrogen Council”, précise Jeroen Lissens. “Plus de 80 entreprises de premier plan, actives dans l’énergie, le transport et l’industrie, nous ont déjà rejoints.”

Grâce à ce partage de savoir-faire et d’expertise, le groupe veut déployer une vision de long terme et harmonisée de l’économie de l’hydrogène. “En collaborant aujourd’hui et demain avec des partenaires partageant ses objectifs, BMW renforce la mobilité propre partout dans le monde”, conclut Ewoud Van Der Heyden.

Bien plus que du marketing

Depuis la production de sa première voiture électrique en 1972 (!) jusqu’à la commercialisation imminente d’un modèle à hydrogène, en passant par la technologie du catalyseur sur la BMW Série 5 pendant les années 80: au yeux de BMW, la durabilité représente bien plus que du marketing. “Cette vision est ancrée dans notre stratégie depuis de longues années”, confirme Ewoud Van Der Heyden, Marketing Director de BMW Group Belux.

“Nous rendons chaque année nos moteurs diesel et essence plus propres, plus économiques et plus respectueux de l’environnement. Nos usines internationales sont alimentées en énergie renouvelable. Et nous veillons à ce que le cobalt utilisé pour les batteries de nos voitures électriques ne provienne que de compagnies minières se comportant de manière transparente, honnête et socialement responsable envers leurs collaborateurs et l’environnement, dans la droite ligne de notre propre philosophie.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.