Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Plus encore qu'une marque de voiture: une entreprise technologique"

Eddy Haesendonck, CEO de BMW Group Belux

Comment l'industrie automobile peut-elle à la fois rendre l'avenir plus durable, adopter de nouvelles technologies et répondre aux besoins changeants du marché? “C'est le consommateur qui détermine l'offre du secteur automobile, et non l'inverse”, estime Eddy Haesendonck, CEO de BMW Group Belux.

“La mobilité est plus individuelle que jamais”, observe Eddy Haesendonck, CEO de BMW Group Belux. “Le choix d'une nouvelle voiture n'est pas plus complexe qu'auparavant; il est simplement plus personnel. En outre, à l'ère du coronavirus, seule la voiture garantit une distanciation sociale optimale. Les consommateurs vont donc à nouveau se tourner vers la voiture.”

1/3 électrique, 1/3 hybride rechargeable et 1/3 diesel et essence

"Le BMW iNEXT franchit une étape supplémentaire dans la conduite autonome”, indique Eddy Haesendonck, CEO de BMW Group Belux

“L'avenir proche ne sera pas seulement électrique”, reprend Eddy Haesendonck. “Certains consommateurs préfèrent une voiture hybride rechargeable au modèle purement électrique – ou l’inverse – en fonction de leurs besoins, de leur lieu de résidence et de leurs préférences personnelles. D'autres ne jurent que par les versions diesel ou essence Euro 6d, respectueuses de l'environnement. Le client veut pouvoir choisir lui-même en fonction de ses exigences de mobilité et de son accès à l'infrastructure de recharge. C'est ce que nous appelons ‘The Power of Choice’. Dans le cadre de cette vision, BMW lancera sur le marché une BMW iX3 100% électrique en 2021, un modèle qui sera dès lors disponible avec quatre motorisations: diesel, essence, hybride rechargeable et, donc, entièrement électrique.

“Dans le contexte actuel de pandémie, seule la mobilité individuelle garantit une distanciation sociale optimale. Les particuliers vont donc naturellement se tourner à nouveau vers la voiture, la moto et le vélo.”
Eddy Haesendonck
CEO de BMW Group Belux

Pourquoi ne pas passer au “tout électrique”? Tout simplement parce que la vitesse à laquelle seront déployées cette nouvelle technologie de propulsion et l'infrastructure de recharge associée varie d'un pays à l'autre. “En Belgique, une nouvelle voiture est remplacée en moyenne au bout de huit ans, contre quatorze en Europe du Sud”, chiffre Eddy Haesendonck. “Par la suite, ces véhicules auront une deuxième, une troisième voire une quatrième vies sur le marché de l'occasion. Il est irréaliste de penser que le monde entier roulera à l'électricité dans cinq ans. Il est plus probable que la proportion sera de 1/3 en électrique, 1/3 en hybride rechargeable et 1/3 en diesel et essence.”

L’avenir est à la voiture électrique

La marque allemande n’en croit pas moins fermement à l'électrique. BMW lancera 25 modèles électriques d'ici à 2023, dont plus de la moitié seront 100% électriques. La BMW iNEXT, avec son autonomie réelle de plus de 600 kilomètres, annonce même une toute nouvelle ère électrique. “Ce modèle franchit une étape supplémentaire dans la conduite autonome”, indique Eddy Haesendonck. “Il pourra rouler de manière autonome sur certains axes, notamment les autoroutes. Cela rend la conduite dans les embouteillages plus confortable, plus sûre et plus efficace sur le plan énergétique.” Avec les BMW eDrive Zones lancées en mars, BMW oriente par ailleurs ses clients vers une plus grande facilité d'utilisation et une durabilité accrue.

Fuel Cell Technology

“Nous investissons dans le développement de voitures à hydrogène depuis 2005”, ajoute Eddy Haesendonck. “Nous avons affiné ce principe avec la technologie des piles à combustible. En 2022, nous produirons plusieurs BMW X5 qui convertiront l'hydrogène en électricité grâce à la technologie fuel cell, et qui rechargeront ainsi la batterie.”

“C'est le consommateur qui détermine l'offre du secteur automobile, et non l'inverse.”
Eddy Haesendonck
CEO de BMW Group Belux

“À condition que la distribution de l'hydrogène soit assurée dans toute l'Europe, BMW commencera la production à grande échelle en 2025. Le grand avantage de cette solution? Outre sa dimension très écologique, elle peut être utilisée dans des fourgonnettes, des camions et même des trains. Pour résumer, de constructeur automobile progressiste, nous sommes devenus une entreprise technologique où les besoins individuels en matière de mobilité sont au cœur de sa réflexion.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.