Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

La diversification comme assurance contre les imprévus

©Getty Images

Aucun investisseur n'étant parfait, un portefeuille devrait être aussi diversifié que possible. De quoi atténuer les risques d’une baisse lorsque les choses ne se passent pas comme prévu. Cette “assurance” peut prendre plusieurs formes.

Certains investisseurs sont attirés par l'idée d'un portefeuille très concentré, une sorte de condensé de leurs meilleures idées. Pourtant, des analyses ont montré que ce sont parfois les ensembles de petites positions qui ajoutent significativement de la valeur. Dans certains domaines tels que le capital-risque non coté, où l'accent est mis sur un nombre limité d'investissements et une connaissance approfondie d'un secteur spécifique, une approche “concentrée” peut fonctionner. À l’inverse, pour les investisseurs sur le marché public (autrement dit en Bourse), il est judicieux d'éviter un ciblage trop étroit.

Construire un portefeuille

L'approche de Capital Group consiste à utiliser un système dit de “multi-gestionnaires”. Les portefeuilles des gestionnaires individuels sont assez concentrés (entre 25 et 40 positions généralement), mais comme plus d'une personne gère chaque portefeuille, un fonds peut totaliser 70 à 200 positions. 

“Construire un portefeuille exige de peser soigneusement les scénarios et possibilités, car personne ne peut prédire l'avenir, pas même Warren Buffett”
Martyn Hole
Directeur des investissements chez Capital Group.

“Construire un portefeuille exige de peser soigneusement les scénarios et possibilités, car personne ne peut prédire l'avenir, pas même Warren Buffett”, prévient Martyn Hole, directeur des investissements chez Capital Group. “La diversification opère un peu comme une assurance : vous espérez que certains des scénarios que vous imaginez ne se produiront pas mais vous les prenez malgré tout de même en considération, au cas où…”

Si vous détenez juste une poignée d'actions, vous êtes plus exposé aux risques liés à ces titres individuels. Privilégiez donc une approche diversifiée et protégez-vous contre ces risques excessifs: selon Martyn Hole, voilà la règle d’or pour la construction d'un portefeuille.

“Une niche peut devenir une tombe”

Martyn Hole, Directeur des investissements chez Capital Group

Martyn Hole se souvient de ses années en tant qu'analyste du secteur minier chez JP Morgan voici environ 30 ans. “Il y a eu une période où le prix de l'or s’était envolé et les entreprises minières se portaient incroyablement bien. Bien sûr, cela a déclenché une ruée dans les rangs des investisseurs… au sommet du marché! Puis ils se sont tournés vers la technologie, les médias et les entreprises télécoms pendant la bulle internet de la fin des années 1990. Et le phénomène s’est répété avec les entreprises actives dans les ressources naturelles début 2010.” Cela prend certes du temps mais en fin de compte, si les cours sont en surchauffe et que les prix deviennent trop élevés, les marchés finissent toujours par corriger.

Comme l'a dit Arnold Weinstock, ancien patron de General Electric, “une niche peut devenir une tombe”. C'est précisément le problème : les secteurs dans lesquels cela vaut la peine d'investir changent constamment.

Autocorrection naturelle

Des mécanismes naturels d'autocorrection entrent en jeu. Si une zone du marché se porte bien, elle attire du capital, ce qui conduit à l'expansion de la capacité et se termine par des rendements plus faibles. L'exemple du “cycle du porc” (“hog cycle”) illustre cette idée qui s’applique à tant d'industries: lorsque le prix du porc augmente, les agriculteurs élèvent davantage de porcs l'année suivante. Même si la demande reste forte, l'offre en hausse fait baisser le prix. L'année suivante, les éleveurs réduisent donc leur production. L'offre baisse alors que la demande peut rester la même, et les prix remontent à nouveau.

“Si vous vous restreignez à une partie étroite du marché, vous êtes l'otage des perspectives futures de ce seul secteur ou de ces quelques entreprises et vous risquez gros si les choses tournent mal”, prévient Martyn Hole. La conclusion est donc on ne peut plus claire : la diversification proposée par un fonds vous offre une assurance. Elle vous protège en cas d’imprévu.

Pour découvrir pourquoi la diversification joue un rôle si important dans la réussite de vos placements à long terme, cliquez ici.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.