Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Alterface mise sur la mobilité durable pour fidéliser ses talents

Olivier Noel, CFO Alterface (©Frank Toussaint)

Épaulée par CBC HR Solutions, Alterface offre à ses collaborateurs une flotte de vélos électriques qui répond parfaitement aux attentes générationnelles.

Alterface développe des expériences interactives pour parcs d’attractions, les Dark Rides. Dans un domaine, la création digitale, où les talents sont très recherchés, on imagine aisément le défi que constitue la rétention pour cette PME brabançonne de 26 collaborateurs.

La spin-off de l’UCL possède toutefois deux atouts maîtres: une position de leader mondial dans son secteur, ainsi qu’un univers – celui des parcs de loisirs – qui passionne. “Les récentes crises ont eu un impact énorme sur le secteur tout entier, mais même au pire moment, les employés nous sont restés fidèles en acceptant de réduire leur temps de travail”, souligne Olivier Noel, CFO d’Alterface, qui voit aujourd’hui avec satisfaction son chiffre d’affaires remonter. “Nous avons ainsi pu garder toute l’équipe à bord.”

Publicité

Depuis, et comme à peu près partout, le travail hybride est devenu la norme chez Alterface. “Si la plupart de nos métiers s’accommodent très bien du télétravail, l’interaction sociale et collaborative entre créatifs, ingénieurs, développeurs et responsables de projet demeure importante. C’est pourquoi nous avons instauré un minimum de trois jours de présence par semaine.”

Salaire net

Soucieuse de reconnaître au mieux la contribution de chacun, la société a fait appel au Centre d’expertise CBC HR Solutions afin d’ajouter à son package existant une gratification qui fait sens.

Nos collaborateurs sont jeunes et réellement soucieux de réduire leur impact écologique. Nous avons donc cherché une autre solution originale qui réponde à leurs attentes.

Olivier Noel
CFO Alterface

À la transition du parc automobile vers le 100% électrique ou l’hybride s’est ajoutée une solution de leasing vélo offerte à chacun. “Les années compliquées, nous n’étions pas en mesure de récompenser notre personnel via des warrants, comme précédemment”, souligne Olivier Noel.

“Nos collaborateurs sont jeunes et réellement soucieux de réduire leur impact écologique. Nous avons donc cherché une autre solution originale qui réponde à leurs attentes.” À ses yeux, un tel plan est bien plus durable qu’une distribution de chèques cadeaux vite dépensés.

La durée d’un contrat de leasing vélo est de trois ans. Le loyer mensuel varie légèrement selon le modèle choisi et est prélevé du salaire brut de l’employé. Il permet de disposer d’un vélo électrique haut de gamme pour à peine plus de 100 euros par mois. De ce montant, la société prend 25 euros à sa charge. “Pour le salarié, l’impact sur le revenu net est vraiment minime”, indique Olivier Noel. Au terme du contrat, le collaborateur peut en outre acquérir le deux-roues à un cinquième de sa valeur de départ.

Empreinte carbone réduite

Les exigences de durabilité s’imposent partout. Même si les grands clients d’Alterface ne demandent pas encore à la société de produire son bilan carbone, le CFO s’attend à ce que ce soit le cas très bientôt. La PME va installer des ruches dans son jardin, dont la cire servira à fabriquer les savons utilisés dans les bureaux.

Les solutions de mobilité durable pour nos employés s’inscrivent pleinement dans une volonté plus large.

Olivier Noel
CFO Alterface

Elle planche aussi activement sur des solutions techniques qui amélioreront significativement son impact environnemental, pourtant déjà réduit au regard d’autres acteurs fournissant les parcs d’attractions. “Les solutions de mobilité durable pour nos employés s’inscrivent pleinement dans une volonté plus large”, conclut Olivier Noel.

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.