Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Les pirates éthiques élus Rising Star

Stijn Jans, CEO d’Intigriti,et Inti De Ceukelaire, Head of Hackers chez Intigriti

Intigriti recherche 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 les faiblesses des systèmes numériques des entreprises. Tant et si bien que le jury du Deloitte’s Technology Fast 50 a décerné le titre de Rising Star à la plateforme de piratage éthique. Deloitte récompense ainsi le potentiel et la vision d'une start-up à succès.

Engager des pirates informatiques pour réduire les risques de cybercriminalité? Nombre de grandes organisations s'appuient pour cela sur l'expertise d'Intigriti. Parmi ses clients figurent Bpost, Telenet, Colruyt et la Commission européenne.

La coopération est basée sur des programmes bug bounty. Les clients attribuent des primes sous forme d'argent si Intigriti parvient à découvrir des failles dans leurs systèmes numériques. La start-up gère une plateforme qu’elle a elle-même développée à cet effet et à laquelle sont connectés 25.000 pirates éthiques de 130 pays. L'an dernier, Intigriti a mis au jour plus de 10.000 vulnérabilités chez ses clients.

Chasseurs de primes en ligne

Certaines entreprises versent jusqu'à 50.000 euros pour découvrir une faille de sécurité dans leurs systèmes numériques.
Inti De Ceukelaire
Head of Hackers chez Intigriti

“Nos chercheurs testent les sites, les applications et l'infrastructure en ligne de nos clients pour détecter les failles de sécurité”, détaille Stijn Jans, CEO et fondateur d’Intigriti. “En se montrant créatifs et inventifs dans leur réflexion et leur investigation, ils identifient généralement des erreurs techniques, des vulnérabilités, voire des lacunes dangereuses.”

Les entreprises peuvent alors éliminer ces faiblesses et renforcer leur sécurité. Intigriti propose à ses clients une formule d'abonnement mensuel pour faire tester leurs systèmes. Si rien n'est trouvé, il n'y a pas de frais supplémentaires.

“Les grandes entreprises décernent des primes en argent pour les erreurs constatées”, ajoute Inti De Ceukelaire. Head of Hackers, il gère la plateforme Intigriti et est en contact étroit avec les pirates éthiques connectés. “Plus l'erreur constatée est importante voire cruciale, plus le bonus augmente, en général. Certaines entreprises versent jusqu'à 50.000 euros pour découvrir une faille de sécurité dans leurs systèmes numériques.”

Intigriti verse l'intégralité de ce montant au spécialiste qui a découvert l'erreur. C'est ainsi que la start-up maintient la motivation et l'activité de son groupe de membres et de la communauté des pirates informatiques.

Pionnier européen

Intigriti est un pionnier dans notre pays et au-delà. La société a décroché plus de 4 millions d'euros lors de sa première levée de fonds en juin 2020. “Nous ambitionnons de devenir la plus grande plateforme de piratage éthique en Europe”, déclare Stijn Jans. “Depuis le premier jour, nous travaillons conformément aux lois et règlements européens. Et notre approche est totalement à l'épreuve du règlement général sur la protection des données, le RGPD.”

Ce qui confère à Intigriti un avantage considérable sur ses concurrents, qui se trouvent principalement aux États-Unis et qui connaissent peu voire pas du tout la réglementation européenne.

“L'évolutivité de notre plateforme et notre concept de disruption expliquent que nous ayons pu nous développer aussi rapidement”, conclut Stijn Jans. “Dans les années à venir, nous voulons nous déployer à la fois verticalement et horizontalement: en couvrant de nouvelles régions et en élargissant notre offre avec de nouvelles solutions telles que les événements de hacking en direct.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.