Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

ProUnity est en bonne voie pour révolutionner le marché des talents externes

David Muyldermans, CEO de ProUnity

Sûre d’elle et un peu têtue, l’entreprise ProUnity poursuit la mission qu’elle s’est fixée, à savoir réunir les clients, les freelances et les prestataires de services sur une plateforme centralisée afin que les entreprises puissent rapidement trouver les bons spécialistes. Mais David Muyldermans, CEO et cofondateur de ProUnity, ne s’attendait pas à ce que les choses aillent aussi vite. Il considère son award au Deloitte’s Technology Fast 50, décroché pour la deuxième année consécutive, comme une nouvelle reconnaissance du chemin parcouru.

Pour recruter du personnel temporaire, les entreprises s’adressent de plus en plus souvent à des Managed Service Providers (MSP) qui prennent en charge le processus de sélection et d’embauche. Elles font aussi fréquemment appel aux traditionnels Vendor Management Systems (VMS) pour gérer le processus. Sur ce marché, ProUnity suit son propre chemin innovant en combinant et en intégrant intelligemment ces deux besoins.

“Ce qui nous rend uniques est que nous associons trois éléments – une plateforme digitale, un marché et des services MSP – au sein d’une seule solution”, souligne le CEO, David Muyldermans. “Nous numérisons le processus de recrutement de personnel dans une configuration modulable et évolutive afin que les entreprises puissent rapidement s’adapter aux changements et trouver facilement les talents dont elles ont besoin.”

Pénurie de talents

La pénurie de talents est plus que jamais le principal défi qui guette les entreprises. “Avec notre plateforme qui compte plus de 10.000 freelances et plus de 1.000 prestataires de services, nous faisons se rencontrer l’offre et la demande, ce qui permet aux entreprises d’accéder aisément et en un temps record à un vaste vivier de profils de qualité. En outre, nous avons numérisé l’ensemble du flux – de la publication des offres d’emploi au recrutement, en passant par l’enregistrement des prestations et la facturation – afin d’offrir aux entreprises la possibilité de gérer leur processus de recrutement selon un bon rapport coût/efficacité, en toute transparence et conformément aux exigences internes et légales.’

La formule mise en place par ProUnity s’est traduite par une forte croissance. L’an dernier, l’entreprise a réalisé une première historique en remportant le prix Deloitte’s Technology Fast 50 grâce à une hausse record de ses revenus de plus de 80.000% en quatre ans. Cette année, ProUnity remporte le prix dans la catégorie Enterprise Software avec une croissance de 8.154%.

Je m’attends à une nouvelle croissance spectaculaire en 2022.

David Muyldermans
CEO de ProUnity

“Bien entendu, ce prix est une reconnaissance du travail accompli par toute l’équipe de ProUnity”, poursuit David Muyldermans. “Ces dernières semaines, j’ai remarqué que tout le monde travaillait d’arrache-pied pour ce prix. Par ailleurs, il nous apporte un surcroît de crédibilité. Cette reconnaissance et le rayonnement que ce prix assure à ProUnity nous ouvrent la porte d’entreprises plus grandes et internationales. Nous sommes de plus en plus considérés comme des précurseurs et c’est tout simplement formidable.”

Écosystème

L’année 2017 a marqué un point de basculement pour ProUnity. “Cette année-là, nous avons remporté l’adjudication pour le groupe d’assurance-crédit Credendo. Au cours de la même période, nous avons décroché Smals (l’organisation commune ICT des services publics belges de sécurité sociale, NDLR), tandis queRossel nous a chargés de gérer les collaborateurs externes de Sudpresse.”

ProUnity ne s’est pas contentée de remporter ce contrat (et bien d’autres): elle est parvenue à accélérer son processus de développement de produits. “Les adjudications publiques sont souvent très compliquées. Notre plateforme fournit une alternative simple qui respecte les règles des marchés publics. C’est pourquoi de nombreuses institutions publiques nous confient le recrutement de leur personnel. Et leur besoin de talents externes n’a jamais été aussi important.”

Internationalisation

Les problèmes liés à la pénurie de talents et à la numérisation ne se limitent pas à la Belgique. “Nous envisageons de nous lancer dans les pays voisins”, indique David Muyldermans. “Nous n’en sommes pas à notre coup d’essai, d’ailleurs, puisque des clients comme Credendo font appel à ProUnity pour recruter et gérer leurs talents externes pour leurs filiales en France, en République tchèque et en Pologne.”

L’avenir s’annonce prometteur. “Au cours de la dernière année civile, nous avons enregistré un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros et nous misons sur 105 millions d’euros pour 2021”, conclut le CEO. “Avec l’intensification de la guerre des talents et de la digitalisation, je m’attends à une nouvelle croissance spectaculaire en 2022.” En route vers de nouveaux records de croissance!

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.