Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Gestionnaires de patrimoine investissent aux technologies Data et Analytics

Mason Woodworth, BlackRock ©Marco Mertens

Dans notre enquête B2B, le marché belge des fonds dévoile ses inquiétudes et son potentiel d’évolution. Comment les experts voient-ils l’avenir? 70% des participants à l’enquête ont l’intention d’investir dans les nouvelles technologies au cours des deux prochaines années, tandis que 83% d’entre eux pensent en particulier aux technologies Data & Analytics.

De nombreux gestionnaires de patrimoine s’efforcent de mettre à profit la puissance des Big Data en utilisant les technologies analytiques comme le natural language processing, l’image recognition et le machine learning. Malgré tout, la transition vers ces systèmes est plus longue que dans d’autres secteurs, constate Mason Woodworth, Managing Director chez BlackRock. “Dans l’équipe Systematic Active Equity de BlackRock, nous employons cette technologie depuis plus de 10 ans pour l’analyse de séries de données traditionnelles et alternatives. Leur coût élevé est un facteur important dont il faut tenir compte. Ces coûts peuvent expliquer pourquoi leur intégration est plus lente dans notre industrie que dans d’autres secteurs.”

“Même si la puissance de calcul et la capacité d’adaptation des algorithmes de type machine-learning sont supérieures aux aptitudes humaines, le succès dépend encore de l’analyse ultime par des experts en chair et en os”
Mason Woodworth
BlackRock

L’intervention humaine reste essentielle
Le volume important, la différence de structure et le type de données générées peuvent constituer un autre obstacle. Pour l’analyse de données alternatives ou Big Data, il est nécessaire de faire appel à de nouveaux outils et de trouver un équilibre entre les ordinateurs et les interprétations humaines. “Même si la puissance de calcul et la capacité d’adaptation des algorithmes de type machine learning sont supérieures aux aptitudes humaines, le succès final dépend encore de l’analyse ultime par des experts en chair et en os”, prévient Mason Woodworth. “C’est pourquoi il est important – comme avec toutes les technologies – de continuer à chercher et à développer de nouvelles visions, innovations et sources de données.”

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.