Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

La grand-messe des fonds aborde les nouveaux développements et tendances du secteur

Plus de 150 visiteurs ont profité du premier FIF pour étoffer leur réseau. ©Marco Mertens

Le 16 octobre, les professionnels des fonds se sont retrouvés à Bruxelles à l’occasion du Fund Insiders Forum (FIF). Les experts d’AXA IM, BlackRock, DWS, Lyxor ETF et PIMCO ont échangé autour des derniers développements en matière de produits et de marchés financiers.

Par le biais du FIF, Mediafin, l’éditeur de L’Echo et De Tijd, souhaite offrir davantage de visibilité au secteur financier. Ce nouveau forum, né de la demande du marché, permet aux maisons de fonds et investisseurs institutionnels de dialoguer. Il s’inscrit dans le prolongement naturel des Fund Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs fonds disponibles sur le marché belge.

Enquête unique
À l’occasion du premier FIF, les marchés belges de fonds B2C et B2B ont fait l’objet de deux enquêtes exclusives, une première dans notre pays. L’étude B2C, dirigée par l’UMons, s’est concentrée sur les investisseurs particuliers. Les attentes et évolutions du marché B2B ont été cartographiées via un questionnaire qualitatif élaboré en collaboration avec EY et la BEAMA.

Débat inspirant
Les plus de 150 personnes présentes au FIF ont été accueillis par la présentatrice Lynn Wesenbeek. Sous l’égide de spécialistes, ils ont obtenu des réponses à de nombreuses questions. Quel est l’impact des nouvelles technologies et de la fintech sur le marché? Quid du Brexit, de la disruption, des robots-conseillers et autres sujets brûlants?

“Notre travail consiste à informer les investisseurs belges sur la manière de contribuer à une économie durable”
Marnix Arickx
président BEAMA

Au cours d’un débat animé par Serge Mampaey, journaliste du Tijd spécialiste des marchés financiers, les experts des fonds ont commenté les résultats de l’enquête B2B et exposé leurs points de vue sur le marché d’aujourd’hui et de demain. Des règles plus strictes, des modèles de coûts plus élevés et des bénéfices sous pression: voici quelquesuns des thèmes qu’ils ont évoqués afin de prendre le pouls du marché.

Les spécialistes ont rappelé au passage que des entreprises comme Google et Amazon ne sont pas des concurrents. Ces sociétés high-tech proposeront en revanche de nouveaux modèles d’investissement innovants, que le secteur des fonds pourra utiliser comme canal supplémentaire.

Six keynotes
Les présentations ont elles aussi été très bien accueillies. AXA IM a parlé de notre monde en mutation, notamment de la montée en puissance de l’Asie, de l’importance de l’e-commerce et du potentiel économique du vieillissement de la population. BlackRock est revenu sur le besoin de nouvelles stratégies de gestion des risques dans un environnement d’investissement où le rendement est plus difficile à trouver. DWS a insisté sur le fait que l’ISR/ESG devient la norme mais n’a pas d’incidence négative sur la performance financière. Une affirmation scientifiquement étayée par son étude du marché, compilant 2.000 projets de recherche. Lyxor ETF a discuté de la composition idéale du portefeuille en comparant gestions active et passive, et du fait que les trackers recèlent encore beaucoup de potentiel de croissance pour les années à venir. Enfin, PIMCO a mis l’accent sur le fixed income et la manière dont le secteur peut se préparer au mieux à une récession.

Un grand succès dès la première édition

Le nombre élevé de participants témoigne du succès de cette première édition du FIF. Au cours du déjeuner et de la réception de clôture, les spécialistes des fonds ont pu échanger leurs visions et établir des contacts susceptibles de se traduire par de nouvelles collaborations La prochaine édition du FIF est déjà planifiée pour le 15 octobre.

Plus de 150 visiteurs ont profité du premier FIF pour étoffer leur réseau. ©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens
©Marco Mertens

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.