Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Les principaux défis et tendances dans le marché belge des fonds B2C selon UMons

Chantal Scoubeau, UMons ©UMons Giancarlo Zidda

L’UMons a mené une étude exclusive sur le marché belge des fonds B2C à l’occasion du Fund Insiders Forum. “Nous avons surtout constaté un manque de connaissances financières de base chez les épargnants.”

L’étude de l’UMons s’est focalisée sur deux catégories de consommateurs: un groupe-témoin constitué de Belges “moyens” et un second groupe composé de lecteurs de L’Echo et du Tijd, considérés comme mieux informés sur le monde financier.

“Cette enquête a permis de briser un tabou”
Chantal Scoubeau
UMons

Seuls 25% des membres du groupe-témoin connaissent la directive MiFID ou les organismes de contrôle comme la FSMA, observe Chantal Scoubeau, professeure d’économie et de management à l’UMons. “Ce chiffre passe à 70% chez les lecteurs de L’Echo et du Tijd.”

Pour ce qui concerne les fonds, les investisseurs optent généralement pour les secteurs et marchés qui ne sont accessibles que via les fonds, comme les marchés émergents, prolonge Laetitia Pozniak, assistante à l’UMons.

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.