Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Nouvelle régulation: opportunité ou menace ?

Marlène Hassine Konqui, Lyxor ETF ©Marco Mertens

Dans notre enquête B2B, le marché belge des fonds dévoile ses inquiétudes et son potentiel d’évolution. Quel est l’impact de la régulation selon le secteur des fonds ? 63% des participants à l’enquête craignent que l’évolution des lois et règlements représente une menace moyenne à importante pour le secteur des fonds au cours des deux prochaines années.

Nous pouvons considérer l’entrée en vigueur des nouvelles réglementations comme autant d’opportunités, estime Marlène Hassine Konqui, responsable de la Recherche ETF chez Lyxor. “Ces nouvelles règles augmentent notamment la nécessité de transparence. C’est pourquoi, selon nous, cela crée des opportunités pour accroître la part des fonds passifs dans les portefeuilles. En effet, ils répondent précisément aux besoins en matière de transparence et de réduction des coûts.”

Le marché européen des ETF
En Europe, les fonds passifs (ou ETF) représentent aujourd’hui 16% du secteur de l’Asset Management. Marlène Hassine Konqui s’attend à une poursuite de la croissance. “Les fonds passifs représentent une façon intéressante, à la fois pour les investisseurs et l’industrie des fonds, de réduire les coûts de fonctionnement totaux des portefeuilles. La compétition entre les fonds actifs et passifs est saine pour la construction de portefeuille. Elle pousse les gérants actifs à générer de la vraie performance et permet aux investisseurs d’avoir accès à des ETF quand la performance de la gestion active n’est pas au rendez-vous.”

“Avec des frais courants largement inférieurs aux fonds traditionnels, les ETF représentent une alternative intéressante pour les investisseurs, leur permettant de réduire les frais de gestion globaux de leur portefeuille”
Marlène Hassine Konqui
Lyxor ETF

Actif + Passif
Lyxor publie tous les trimestres une étude sur les résultats de plus de 6.000 fonds actifs domiciliés en Europe, pour aider les investisseurs à faire leur choix lors de la composition de leur portefeuille. En moyenne sur un an, 35% des gestionnaires actifs font mieux que leur benchmark. Marlène Hassine Konqui: “Ce chiffre est l’une des raisons pour lesquelles la gestion passive est à ce point populaire et continuera de croître à l’avenir. Nous sommes convaincus que la combinaison de l’actif et du passif au sein des portefeuilles est un élément important, en plus de l’allocation d’actifs, pour générer de la performance.”

‘De nieuwe regels zien wij vooral als een opportuniteit’, zegt Marlène Hassine Konqui, hoofd ETF Research bij Lyxor ETF. ‘Ze verhogen namelijk de nood aan transparantie. Dat kan volgens ons de aanzet vormen om het aandeel van passief beheerde fondsen in beleggingsportefeuil­les te verhogen. Want die beantwoorden juist aan de behoefte aan meer transparantie en lagere kosten.’

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.