Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Les investisseurs durables ont davantage de choix"

Franklin Templeton a développé des approches ad hoc de l’investissement durable. “Les clients prennent conscience que la durabilité peut être envisagée de plusieurs manières.”

“Nous avons travaillé très précisément sur nos approches durables”, déclare Bérengère Blaszczyk, Head of Distribution France & Benelux chez Franklin Templeton.

Ce travail a permis d’aboutir à des modèles uniques, adaptés à chaque produit. Pour tous, les analystes doivent considérer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) lorsqu’ils formulent leurs recommandations sur les titres. “Une analyse des risques ESG est ainsi à la base du travail de construction des portefeuilles : c’est la première attente des clients”, assure Bérengère Blaszczyk. Dans un second temps, la firme a adapté des approches durables spécifiques à chaque classe d’actifs. “On ne peut considérer les obligations d’État européennes de la même manière que les petites sociétés américaines: elles font face à des enjeux distincts”, illustre Bérengère Blaszczyk.

CONTACT

www.franklintempleton.be
lucs@franklintempleton.com

“Nos équipes de gestion ont donc adapté leurs modèles aux réalités de leurs marchés et à leurs convictions.” Certains fonds excluent des secteurs, d’autres se focalisent sur les meilleurs élèves durables, d’autres s’engagent auprès des émetteurs pour améliorer leurs pratiques : le client peut donc choisir les produits qui correspondent le mieux à ses objectifs de durabilité. En outre, Franklin Templeton a souvent internalisé sa recherche ESG. “Les agences de notation ne suffisent pas. En tant que gestionnaire d’envergure mondiale, avec une réputation d’investisseur de long terme, nous avons la chance d’avoir un accès direct aux émetteurs. Cela nous permet de nous faire une solide propre opinion.”

Évolution

Si les scores ESG actuels ont leur importance, leur évolution l’est tout autant. “Nous voulons privilégier les acteurs qui investissent pour gagner en durabilité.” En Belgique, une vive attention est accordée au label Towards Sustainability décerné aux investissements durables par la fédération bancaire Febelfin. Franklin Templeton propose plusieurs fonds qui arborent ce label, et cette offre peut être élargie. Pour l’investisseur, cependant, il est important de savoir que d’autres approches existent.

“Ce label est peut-être le plus exigeant en Europe aujourd’hui : il indique des fonds qui combinent des exclusions, une intégration des risques ESG et au moins un angle durable supplémentaire. Il rassurera donc l’investisseur le plus strict. Mais n’oublions pas qu’il existe de nombreuses façons d’investir en mode durable”, confirme Bérengère Blaszczyk. À ses yeux, “les clients sont de plus en plus conscients qu’il existe plusieurs façons d’envisager la durabilité : cela doit enrichir leurs conversations avec leur conseiller financier.”

“Les souhaits des investisseurs ne cessent d’évoluer. Nous devons en tenir compte.”
Bérengère Blaszczyk
Franklin Templeton

“Nous considérons l’investissement durable comme un long périple”, conclut Bérengère Blaszczyk. “Les gestionnaires qui affirment être définitivement prêts n’ont pas saisi le concept. Les souhaits des investisseurs ne cessent de changer. Le monde est en constante évolution. La crise du coronavirus en est un bon exemple : les exigences des investisseurs évoluent notamment sur les considérations sociales et environnementales.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.