Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

ISR : une onde de choc durable dans le monde de l'investissement

Olivier Cassé, SRI Fund Manager chez Generali Investments et Jean-Marc Pont, Senior Investment Specialist chez Generali Investments ©Antoine Doyen

Depuis la signature en 2015 de l’accord de Paris (COP 21) sur le climat, le paysage financier a radicalement changé. L’investissement durable connait un essor sans précédent et les investisseurs particuliers sont maintenant eux aussi demandeurs.

"L’Investissement Socialement Responsable (ISR) compte parmi les thèmes choisis par de nombreux fonds d’actions", indique Olivier Cassé, SRI Fund Manager chez Generali Investments. "L’idée principale ? Les entreprises affichent de meilleurs résultats lorsqu’elles tiennent compte des trois dimensions ESG: Environnement, Société et Gouvernance.

Racines éthiques et religieuses

L’ISR trouve son origine dans certains mouvements religieux et philanthropiques du XVIIIe siècle (les Quakers au Royaume-Uni par exemple), qui imposaient à leurs membres  des lignes directrices en matière de commerce et de finance éthique.

En 2006, l’investissement socialement responsable a été reconnu à l’échelle internationale avec les principes du Pacte mondial initié par les Nations Unies (UN Global Compact).

“L’intérêt des particuliers pour le thème ISR est frappant.”
Olivier Cassé
SRI Fund Manager chez Generali Investments

"Au début, l’ESG reposait essentiellement  sur des critères d’exclusion relativement simples", rappelle Jean-Marc Pont, Senior Investment Specialist chez Generali Investments. "Les investisseurs, institutionnels en grande majorité,  évitaient par exemple d’investir dans des producteurs de tabac, d’alcool ou dans l’industrie de l’armement."

Au fil des années, ces critères éthiques se sont affinés. "Depuis 2006, au sein du Groupe  Generali, plus de 300 milliards d’euros sont passés au crible du Filtre Ethique du Groupe", confirme Olivier Cassé. "Nous évitons les actifs exposés à un risque ESG élevé, au travers de l’analyse des controverses et des exclusions", indique Jean-Marc Pont.

Les particuliers investissent dans des produits durables

Jean-Marc Pont, Senior Investment Specialist chez Generali Investments ©Antoine Doyen

Un premier pas important en direction de l’ISR a été franchi après la crise financière de 2008. "Les investisseurs sont devenus plus prudents, tout d’abord en se focalisant sur des critères financiers suite à la crise, avant d’accorder davantage d’importance aux risques extra-financiers", renchérit Jean-Marc Pont. "Ils ont compris que l’approche durable réduisait certains risques. Par ailleurs, des études universitaires ont montré que ces investissements ISR étaient  aussi rentables voire plus que les stratégies et fonds traditionnels non ISR."

Depuis la COP 21 et l’accord de Paris sur le climat signé en décembre 2015, le thème du climat fait régulièrement la une de l’actualité. "Les gouvernements, les législateurs, les médias et le grand public ont suivi le mouvement", poursuit Olivier Cassé. "Les gestionnaires de fonds, assureurs et banquiers privés essaient désormais de répondre aux attentes des clients. La tendance vers plus de sens dans l’investissement et donc plus d’ISR est devenue incontournable dans notre société, au même titre que le "Bio" dans l’alimentation."

L’intérêt des particuliers pour le thème de l’ISR est frappant.

"Avant la COP 21, les investisseurs particuliers représentaient moins de 5% du volume des encours  ISR en Europe, contre environ 30% aujourd’hui", indique Jean-Marc Pont.

Engagement sur la qualité

Olivier Cassé, SRI Fund Manager chez Generali Investments ©Antoine Doyen

"Chez Generali Investments, entité qui rassemble les sociétés de gestion d’actifs du Groupe Generali, nous proposons plusieurs fonds respectant des critères ESG", continue le Senior Investment Specialist. Une équipe dédiée de cinq analystes ESG  passe au crible environ 500 actions européennes, par secteur et sur la base de critères ESG pertinents pour chacun des secteurs. Elle utilise ensuite ces analyses afin d’effectuer sa sélection.

"Un premier pilier stratégique est fondé sur la qualité de nos analyses ESG", indique Jean-Marc Pont. "Nous sommes actifs dans ce domaine depuis 2010. Grâce à cette longue expérience, nous pouvons suivre et apprécier l’évolution des pratiques ESG des sociétés que nous suivons et affiner si besoin nos questions afin d’être le plus pertinent possible."

“Pour la communauté financière en Europe, l’ISR s’inscrit dans la durée, touche un nombre grandissant de classes d’actifs et devient un « must have » pour les investisseurs.”
Jean-Marc Pont
Senior Investment Specialist chez Generali Investments

"Le deuxième pilier est notre dialogue ou engagement ESG", ajoute Jean-Marc Pont. "Les entreprises couvertes reçoivent systématiquement les conclusions de nos analyses ESG : leurs résultats spécifiques mais également leur positionnement par rapports à leurs concurrents sectoriels. Nous les encourageons ainsi à faire évoluer positivement leurs pratiques ESG dans le temps. Nous faisons aussi entendre notre voix lors des assemblées générales des actionnaires, dans une optique d’engagement constructif visant là encore l’amélioration des comportements et des pratiques ESG dans le temps."

 

Cette communication ne constitue pas un conseil en vue d’un quelconque investissement ou arbitrage de valeurs mobilières ou tout autre produit ou service de gestion ou d’investissement. L'information et opinions contenues dans ce document ne tiennent pas compte des circonstances individuelles spécifiques à chaque investisseur et ne peuvent, en aucun cas, être considérées comme un conseil juridique, fiscal ou conseil en investissement. Les informations contenues dans cette communication peuvent être partielles et sont susceptibles d’être changées sans préavis.

Generali Investments est la marque commerciale de Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio, Generali Insurance Asset Management S.p.A. Società di gestione del risparmio, Generali Investments Luxembourg S.A. et de Generali Investments Holding S.p.A. (conjointement, Generali Investments).

Il n’existe aucune garantie qu’un objectif d’investissement soit atteint ou qu’il y ait un retour sur investissement. Investir comporte des risques. 
Ce descriptif est publié par Generali Investments.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.