Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Le marché des obligations vertes continuera de croître"

Les investisseurs veulent contribuer aux efforts mondiaux en matière de durabilité. Cela explique le succès des obligations vertes, qui “offrent une réponse à la demande d'investissements plus durables”, selon Generali Investments.

“L'argent collecté par l'émission d'obligations vertes est réinvesti dans des placements durables, conformément aux principes ESG (selon des normes environnementales, sociales et de gouvernance, NDLR)”, souligne Fabrizio Viola, Fixed Income Portfolio Manager chez Generali Investments Partners1.

Concrètement, les entreprises émettent une obligation verte pour un investissement visant à réduire les émissions de CO2, par exemple. Le gestionnaire d'obligations cite notamment les entreprises du secteur services aux collectivités: “Avec l'obligation verte, ils paient pour la transition de la production d'énergie à fortes émissions vers la production à faibles émissions voire complètement verte.”

L’Allemagne et l’Italie, malgré la crise

Fabrizio Viola, Fixed Income Portfolio Manager chez Generali Investments Partners

Les obligations vertes des promoteurs immobiliers sont un autre exemple. “Ces liquidités peuvent être utilisées pour des bâtiments à haute efficacité énergétique qui satisfont aux normes les plus exigeantes”, illustre Fabrizio Viola. “Les banques aussi émettent des obligations vertes. Elles accordent à leur tour des prêts verts aux petites entreprises qui n'ont pas elles-mêmes accès au marché.”

“Les obligations vertes sont garanties par les actifs sous-jacents dans lesquels elles investissent. La demande de ces obligations est soutenue et l’offre trop réduite.”
Fabrizio Viola
Fixed Income Portfolio Manager chez Generali Investments Partners

Les obligations vertes ne sont pas le terrain de jeu exclusif des entreprises. Des institutions internationales telles que la Banque européenne d'investissement et des gouvernements émettent également ce type d'obligations. Mauro Valle, Responsable de la gestion  obligataire chez Generali Investment Partners1, s'attend ainsi à ce que l'Allemagne et l'Italie émettent à nouveau rapidement des obligations vertes, malgré la crise. “Les pays se fixent des objectifs écologiques. Nous prévoyons que le marché des obligations vertes restera fort en conséquence et continuera de se développer.”

De meilleures performances

Pour Fabrizio Viola, il est évident qu'investir dans des obligations vertes procure une plus grande satisfaction car elles répondent aux exigences environnementales, sociales et de gouvernance. Ce que l'on sait moins, c'est qu'elles affichent de meilleures performances que les obligations traditionnelles, ajustées en fonction du risque. Le spécialiste y voit plusieurs explications: “Les obligations vertes sont garanties par les actifs sous-jacents dans lesquels elles sont investies. La demande de telles obligations est élevée et l'offre faible. Et la note de crédit moyenne est supérieure à celle des obligations classiques comparables.”

“Les pays se fixent des objectifs écologiques. Nous prévoyons que le marché des obligations vertes restera solide en conséquence.”
Mauro Valle
Responsable de la gestion obligataire chez Generali Investments Partners

Mauro Valle, Responsable de la gestion obligataire chez Generali Investments Partners

La demande d'obligations vertes provient de grands investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension. Et les banques comme les assureurs ont pris le train en marche. “On note une forte demande pour les obligations qui contribuent à la lutte contre le changement climatique”, note Mauro Valle. “On le constate, entre autres, du côté des fonds qui désirent investir de manière socialement responsable. Ils cherchent des moyens d'apporter une contribution positive aux efforts mondiaux.”

Les investisseurs particuliers se montrent eux aussi de plus en plus intéressés par les obligations vertes. “Ils accordent une attention croissante à la soutenabilité de la croissance”, confirme Mauro Valle. L’investisseur particulier craint bien sûr le greenwashing, l’écoblanchiment de certains investissements annoncés comme durables. Generali Investments utilise donc des filtres stricts produits par son équipe de recherche interne ESG  et fait aussi appel à des fournisseurs de données externes. D'autres règles sont en cours d'élaboration, notamment en Europe, conclut Mauro Valle: “Le problème de l'écoblanchiment est appelé à se réduire.”

Les informations contenues dans le présent document relatives aux produits et services fournis par Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio sont publiées à titre purement indicatif. Par ailleurs, elles ne constituent ni en totalité, ni en partie un service de conseil en investissement, et ne constituent ni une offre, ni une recommandation personnalisée ou une sollicitation en vue de la souscription ou du rachat de parts, actions ou autres participations dans les produits d’investissement ou services d’investissement présentés. Elles ne sont pas liées ni destinées à constituer la conclusion d’aucun contrat ou engagement. Ce document ne constitue en aucun cas la recommandation d’une stratégie, ni un conseil d’investissement. Les informations contenues dans ce document sont régulièrement mises à jour par Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio qui n’assume aucune responsabilité en cas d’erreurs ou d’omissions et de pertes ou dommages résultant de l’utilisation de ces informations à d’autres fins que celles pour lesquelles elles sont prévues. Generali Investments est la marque commerciale de Generali Investments Partners S.p.A. Società di gestione del risparmio, Generali Insurance Asset Management S.p.A. Società di gestione del risparmio, Generali Investments Holding S.p.A. et Generali Investments Luxembourg S.A.. Generali Investments fait partie du Groupe Generali Group créé en 1831 à Trieste sous le nom de Assicurazioni Generali Austro-Italiche.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.